premium 1
actu_24301_vignette

La réalité virtuelle dans la poche

Le 5 janv. 2015

Souhaitant dépasser l’univers des gamers, Pinć est un projet rendant accessible à tous des lunettes augmentées: il permet d’utiliser son smartphone en réalité virtuelle. Mi Google Glass mi Oculus, mais en mieux. Nettement mieux.

Google Glasses, Occulus Rift, réalité augmentée, virtuelle ou immersive : cette nouvelle année s’annonce captivante en termes d’innovations visuelles. Et la prochaine révolution de réalité virtuelle s’appellera peut-être Pinć VR (à prononcer « pinch »). Mais qu’est-ce-donc que ce projet fou ?

Crée par l’agence digitale canadienne Cordon Media, Pinć est un concept de lunettes augmentées de type Oculus et dont le format serait transportable dans sa poche. Mais au lieu d’une utilisation liée à l’univers des jeux virtuels, les Pinć pourront être utilisées comme un objet quotidien. Encore au stade d’élaboration, une campagne bien ficelée et une levée de fonds sont en cours sur le site de crowdfunding Indiegogo.

Comment cela fonctionne-t-il ? En intégrant un boîtier sur la coque de son smartphone, Android 41+ ou Apple Iphone 6, Pinć permet de transformer son téléphone en véritable objet immersif. Grâce à des élastiques et des branches de lunettes, le modèle agit comme un casque à taille réduite tandis que les deux capteurs fixés aux index permettent de naviguer sur son écran. Ceux-ci ressemblent à des bagues digitales et tout comme les gestes que nous réalisons sur un trackpad, nous pourrions zoomer, changer de fenêtre ou même écrire des textos ou des e-mails grâce à la détection de l’orientation spatiale de nos doigts et un clavier virtuel.

D’une autonomie maximale de 3 heures et 42 minutes, cette innovation permettrait ainsi de surfer sur les trois applications clés prévues au prochain lancement : le Browser (recherche incluant Maps, Google, Météo…), les vidéos Youtube et l’interface Pinć Shops Virtual Mall. Alors qu'Ad Week se demandait hier comment les Oculus Rift allaient changer le marketing, cette dernière application permettrait aux enseignes de distribution d’offrir une expérience interactive de visualisation et d’achat de ses produits : une chaussure pourrait être vue en 3D, sous tous ses angles, en allant au plus proche de ses matières, de sa forme et de ses couleurs…

Pinć VR fonctionne avec les mobiles dotés de réalité virtuelle (VR) supportant une vision stéréoscopique tandis que les bagues ne fonctionneront qu’avec les applications à destination de Pinć.

La première édition de découverte est disponible au prix de 99$ mais la date de son lancement est prévue pour l’été 2015. La fin de la levée de fonds Indiegogo est prévue pour le 22 janvier : si les 50 000 CA$ (36 000 euros) sont récoltés, le produit sera amené à évoluer considérablement durant les prochains mois.

Ce n’est donc pour l’instant qu’un projet ambitieux mais qui pourrait changer rapidement et radicalement nos trajets en métro. Imaginez de quoi auront l’air nos wagons avec toutes ces têtes en torticolis et ces doigts flirtant avec l’air… Ca promet d'être trippant !

 

   

 

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.