actu_19750_vignette

La pub choc de NZ Transport Agency

Une campagne de prévention routière qui fait froid dans le dos: ici pas de choc immédiat, pas de sang, juste le futur mort et un chauffard qui conversent.. Déjà 2,7 millions de vues sur YouTube.

La dernière campagne #RentrerEnVie des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention avait déjà marqué les esprits juste avant les fêtes. C’est au tour de l’agence NZ Transport Agency, chargée de promouvoir la sécurité sur les routes du pays, la Nouvelle-Zélande, de créer l’événement à travers une campagne choc .

 

Cette campagne met en lumière la manière dont les individus perçoivent leur vitesse. Beaucoup s’imagine que rouler à 100-110 km/h, c’est acceptable. Ils pensent rouler confortablement et avoir le total contrôle de leur véhicule. Or, le problème n’est pas là, un « bon  conducteur » peut aussi faire des erreurs. Et une erreur sur la route, ça ne pardonne pas, même la plus petite faute peut coûter la vie. L’opération rappelle ainsi un phénomène simple mais souvent oublié : plus la vitesse est importante, moins le conducteur a le temps de réagir et d’éviter l’accident.

 

Sur ce constat, l’association a ainsi réalisé avec Clemenger BBDO un spot TV  marquant mettant en scène deux conducteurs sur une route. Au moment où les deux sont sur le point de se percuter, le temps se suspend et les deux hommes discutent : l’un suppliant le second de ralentir pour ne pas mettre en danger son fils. L’arrêt du temps à la manière d’un film de science-fiction, la pression ressentie par la voiture continuant d’avancer petit à petit, se rapprochant de l’échéance funeste, créent la surprise. Un rappel fort : sur la route nous ne sommes pas seuls, « Les autres font des erreurs – ralentissez».

 

Une vidéo bien pensée qui n’utilise pas immédiatement la violence pour marquer les esprits, et terriblement efficace puisqu’elle comptabilise déjà plus de 2,7 millions de vues sur YouTube en l’espace de 5 jours.

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.