habillage
premium 1
premium1
theswimreaper (1)

La mort vous apprend à nager sur Instagram

Le 6 févr. 2017

Le trash fonctionne-t-il ? L'humour noir vient au secours de la prévention afin de faire passer des messages forts.

Les organismes tendent à chambouler le spectre violent des campagnes de prévention pour davantage de retentissement.

L’agence FCB a lancé sa première campagne pour Water Safety NZ (sécurité des eaux néo-zélandaises), en partenariat avec ACC. L’été néo-zélandais se déroulant de décembre à février, « The Swim Reaper » ou « La faucheuse de baignade » (!) passe, aujourd’hui encore, le plus clair de son temps sur les plages où nageurs n'ont pas l'air de prendre au sérieux les recommandations officielles... Amateur d’humour noir, vous allez apprécier le mystérieux personnage, à suivre sur Instagram et Snapchat, qui pour sauver des vies n'hésite pas à encourager les comportements idiots...

 

Shhh! Listen...... Somewhere out there, dumb is happening. #sohappyrightnow

Une photo publiée par The Swim Reaper (@iamtheswimreaper) le

 

Une campagne destinée aux jeunes hommes

La campagne cible avant tout les jeunes hommes. Ils représentent à eux seuls plus d’un tiers des noyades évitables dans le pays. En effet, accusés de prises de décisions stupides et hâtives, la noyade n’aurait vraisemblablement pas lieu s’ils étaient davantage conscients des risques encourus. Pire, cette population de jeunes est réfractaire à toute prévention, tout raisonnement, tout procédé leur imposant de faire une chose contraire à leur volonté. En revanche, ils s’avèrent bien plus réceptifs à l’humour, à un second degré ici salvateur.

 

This is what I call “swimmin’ juice”. Knock back a few of these and just relax into drowning ?

Une photo publiée par The Swim Reaper (@iamtheswimreaper) le

 

La viralité en outil de prévention

En cinq semaines, les photos et vidéos de la faucheuse ont dépassé le million de vues. Le compte Instagram de la mort par noyade dépasse les 13 000 abonnés et les 30 000 likes. Ces chiffres reflètent le succès d’une démarche originale et peu conventionnelle dans la prévention. Le partage par les fans de l'opération a aidé les photographies à être distinguées par les équipes du site imgur.com en tant que « Choix de l’équipe ». A savoir, imgur.com est une plateforme influente, hébergeant notamment les plus grands memes qu’Internet a connu.

« L'humour de cette campagne a engagé notre public cible tout en délivrant un message de prévention - normalement tâche difficile quand on se rend compte de la tendance chez les jeunes hommes de sous-estimer les risques et surestimer leur force. » expliquait CEO Water Safety NZ Jonty Mills.

La campagne est une première pour Water Safety NZ qui se contentait jusqu'alors de campagnes de communication traditionnelles et moralisatrices.

A noter que cet été est marqué par une forte baisse des noyades chez les jeunes hommes. De là à souligner l'efficacité de la campagne, il n'y a qu'un pas...

A retrouver sur Instagram : https://www.instagram.com/iamtheswimreaper/ 

Une campagne originale qui souligne le besoin de renouveler les codes des campagnes de prévention. Si beaucoup misent encore sur des formats traditionnels, d'autres n'hésitent pas à explorer les nouvelles formes de communication ou les technologies en devenir pour servir leurs discours. S'il est parfois possible d'utiliser l'humour pour traduire le danger, certains annonceurs n'hésitent pas à plonger les internautes dans l'horreur de la réalité à l'instar de Samsung et sa noyade en réalité virtuelle.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.