actu_24045_vignette

Kalachnikov lance sa gamme de vêtements

Face aux sanctions américaines, le fabricant Kalachnikov décide de rebondir en élargissant son marché. Il se lance notamment dans la commercialisation de vêtements.

 

C’est lors d’une conférence de presse à Moscou, mardi dernier, que le fabriquant d’armes russes a dévoilé sa nouvelle stratégie de marque. L’armurier russe, gros importateur aux Etats-Unis, souffre en effet des sanctions imposées par les USA à cause de la situation en Ukraine. Il avait signé l’année dernière avec les Etats-Unis un accord pour la livraison de près de 200 000 armes civiles et pour renforcer son identité de marque auprès des Américains, férus de gâchettes, l'armurier russe avait même proposé un contrat publicitaire à la star d’Hollywood Steven Seagal, un partenariat qui n’a finalement jamais été concrétisé.

Aujourd’hui, ce blocus sur la Russie lui fait perdre beaucoup d’argent. « Le marché américain était très important pour nous », a déclaré Alexei Krivoruchko, CEO de Kalachnikov. Il a ainsi dévoilé un nouveau logo en rouge et noir (couleurs du drapeau d’Oural où sont situées ses usines principales), avec la lettre « K » symbolisant le chargeur de son célèbre fusil d’assaut, le AK-47. En outre, il a présenté trois nouvelles gammes qui regroupent les différents produits de la marque : Kalachnikov pour les armes de combat, Baïkal pour les armes de chasse, Izhmash pour les sportives. Alexei Krivoruchko a également annoncé le lancement d’une gamme vêtements spécialement adaptée aux chasseurs et aux tireurs sportifs, ainsi que la production de couteaux et accessoires Kalachnikov.

Avec ce nouveau positionnement Kalachnikov espère devenir le fabricant d'armes le plus populaire dans le monde d'ici 2020 et investir de nouveaux marchés, notamment l’Amérique du Sud, l’Asie et l’Afrique, pour compenser la perte du marché américain.

 

Source: The Moscow Times

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.