actu_24371_vignette

Home smart home CES 2015

Après la santé connectée dont nous présentions hier les innovations les plus marquantes du CES 2015, bienvenue dans l’univers de la smart-home, ou domotique, et plus précisément dans la vision de Samsung. E.T téléphone maison.

La maison connectée intrigue et interpelle tant par l’aspect futuriste qu’elle suggère que par la crainte qu’elle suscite. Elle est l’un des sujets prédominants du CES depuis son ouverture ce lundi.

Mais hier, le blogueur Korben, spécialisé en informatique s’inquiétait des présentations des géants et plus particulièrement celle de BK Yoon, le CEO de Samsung qui dévoilait la prochaine maison connectée. « On voit dans une vidéo, un mec dont le téléphone portable sonne pour le réveiller, et qui se retrouve d'un coup submergé de musique et d'informations sur sa TV géante. On y voit un autre appuyer sur 2 boutons de sa smartwatch pour faire sortir sa voiture qui sort toute seule du garage. On y voit des données de santé collectées par des bracelets de type Jawbone être utilisées par les médecins pour mieux soigner le patient. On y voit une TV qui se met en pause quand on se lève et qu'on quitte la pièce etc. » .

Que va-t-il se passer derrière nos portes ?

D’après les dernières inventions de Samsung et l’entreprise SmartThings, sa dernière acquisition, notre maison pourrait prochainement fonctionner grâce à une box (à 300 euros) reliant divers objets connectés entre eux. Ceux-ci offriraient la possibilité de détecter notre présence ou celle de fuites d’eau, de contrôler la machine à café, d’allumer ou éteindre des lampes. Les portes seraient capables d’envoyer des pop-up vidéo sur la télévision lorsqu’un invité sonne et le frigo en toute légitimité de nous sermonner grâce à la reconnaissance faciale, si sa porte s’ouvre plus que notre régime ne nous l'autorise. Le Triby, un téléphone domestique se fixant sur le frigo vient également d’être lancé par Innoxia.

 

 


 

 

Une maison contrôlable au bout des doigts mais que Samsung n’est pas le seul à développer. Les marques Archos et Belkin le suivent de près et ont tout d’eux confirmé leur avancée respective même si leurs produits sont fortement similaires : caméra miniature, détecteur de mouvements, capteurs, prise intelligente, le tout contrôlé par une tablette dédiée…

 

Tout cela vous donne chaud ? Détendez-vous, Google modère la température grâce à son thermostat Nest. La société excelle aussi en matière de domotique et a été l’une des premières à investir dans le secteur en rachetant NEST, d'ailleurs représentée au CES. Cette dernière est à l’origine du programme Work with Nest qui vient de s’associer avec LG, Whirpool, les lampes Philipps Hue, l’assistant de conduite Automatic, le système d’arrosage Rachio, le service téléphonique OOma, les serrures connectées Kevo, UniKey et August, la caméra de surveillance domestique Dropcam, les commandes d’éclairage Lutron, ou encore l’appli de domotique Insteon.

 

 

Et pour protéger cette mine de technologie intérieure, la marque française MyFox a présenté au CES Unveiled sa gamme de produits Security System qui comme son nom l’indique, a pour but d’assurer la protection et le confort de la maison. Ce système autonome et contrôlable depuis un smartphone permet de détecter les intrusions grâce à une sirène, un badge intelligent et au capteur IntelliTag analysant les vibrations de surface. Disponible à partir de 300 euros.

Home, smart home.

 

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.