habillage
premium1
premium1
actu_24808_vignette

Gennevilliers fait sa pub

Le 4 févr. 2015

Gennevilliers a été sous les feux des projecteurs suite aux événements du 7 janvier dernier : c’est en effet là-bas que vivait Chérif Kouachi. Le maire de la ville a choisi de s’offrir une page de pub pour inviter les journalistes à y revenir, et à montrer une autre facette de la ville.

Patrice Leclerc, maire PCF de Gennevilliers, a choisi de publier un encart dans Le Parisien et L’Humanité de vendredi dernier. Il s’y adresse directement aux journalistes audio et TV, dans ce qu’il appelle une « lettre ouverte » : « Vous avez été nombreux à venir faire votre travail au moment des odieux et tragiques attentats. Je vous propose de revenir montrer la richesse humaine de notre ville, la dignité de ses habitants, la beauté de sa jeunesse, la solidarité en acte ».

Il s’avère que le maire de la ville est lui-même un ancien journaliste, et connaît le fonctionnement de la profession. Metronews l’a interrogé : « Je considère que les journalistes ont fait leur travail, en suivant cet horrible attentat. Mais je remarque aussi que les télévisions ne viennent chez nous que lorsqu’il y a des événements négatifs. Pour les habitants, ça s’ajoute aux humiliations quotidiennes qu’ils subissent parce qu’ils sont noirs, au chômage… ».

La solution serait pour lui d’arrêter de se cantonner aux « faits divers » pour s’attacher à mettre en avant les « initiatives riches et diversifiées (…) : des jeunes font des maraudes pour aider les SDF, nous avons un très beau festival de spectacle pour enfants, des parcs paysagers… ».

Le résultat ? Patrice Leclerc aurait déjà reçu des appels de la part de médias nationaux. La publication de cet encart a coûté à la ville de Gennevilliers environ 8 000 euros par parution et on espère pour lui que les retombées seront bonnes… 

Mélanie Roosen - Le 4 févr. 2015
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.