premium 1
actu_20621_vignette

Des noms, pas des chiffres

Le 5 mars 2014

La Journée de la Femme ayant lieu le 8 mars, Médecins du Monde et BETC dévoilent une campagne de sensibilisation intitulée "Names not numbers" pour laquelle les victimes d’avortement clandestin sont nommées.

La remise en cause de l'avortement tentée par certains aura certainement poussé Médecins du Monde à lancer cette campagne de sensibilisation à l'avortement clandestin. Selon l'ONG, plus de 50 000 femmes dans le monde meurent chaque année des suites d’un avortement clandestin. Ces femmes victimes ne sont pas des numéros et il s'agit bien de ne pas les oublier, au contraire, d'où le nom donné à cette campagne, "Names Not Numbers" par l'agence BETC.

Cette campagne s’organise en parallèle d’une action de plaidoyer auprès de l’ONU qui pourrait prendre des mesures concrètes en faveur du droit des femmes à avoir un accès universel à la contraception et à l’avortement. Le 8 mars, Place Stravinsky à Beaubourg, une machine imprimera chaque minute sur des cartes postales le prénom d’une victime d’avortement clandestin. Les passants seront incités à récupérer les cartes pour les envoyer à Najat Vallaud-Belkacem, Ministre du Droit des Femmes, afin qu’elle devienne le porte-parole de la cause auprès de l’ONU. Depuis deux jours, il est possible via la plateforme NamesNotNumbers d'envoyer une carte via Twitter à la Ministre et de la partager sur son compte Facebook.

BETC  a conçu pour Médecins du Monde ce dispositif événementiel appelé "Names not Numbers" réalisé avec le studio suédois B-Reel.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.