actu_24394_vignette

Collection hiver sportif : CES 2015

Connectés sont nos appareils, contrôlées seront nos maisons et décuplées seront les connaissances de nos corps. Ainsi soit-il. Mais la connexion ne s’arrête pas là puisqu’elle vient désormais s’accrocher sur les fibres de nos vêtements. Prêts à endosser les vêtements connectés ?

Toute la semaine, nous avons fait le débriefing de ce qu’il se passe à Las Vegas du côté du CES 2015. Le mot connecté a été écrit une bonne dizaine de fois tant il s’est répandu à tous les domaines de notre vie quotidienne. Oui, 2015 nous concocte un futur connecté.

 

Le smart-clothing ou habits connectés est également la « tendance » du CES 2015 qui présente une belle collection d’innovations, surtout liées au milieu sportif. Gemo avait déjà soulevé une vague de scepticisme en septembre dernier lorsque le marque avait dévoilé des manteaux pour enfants dôtés de balises GPS afin de les garder à proximité. Cela parait bien primaire comparé à la Spider dress d'Intel qui a été développée dans le but d'éloigner les badauts.

 

 

Les cintres de l’entreprise française Cityzen Sciences, à l’origine du projet industriel textile Smart Sensing, ont présenté une nouvelle version du D-shirt. Via de nouveaux capteurs plus performants (GPS et cardiaque) envoyant des données sur un smartphone, le tee-shirt connecté permet de suivre la progression sportive de son porteur. Il avait remporté le Everyday Health Award for innovation, ou le prix de l’innovation pour la santé au quotidien, au CES de 2014. La société a également développé un cuissard à destination des cyclistes et dont les différents capteurs rendent compte de la vitesse, de la distance parcourue et de leur rythme cardiaque.


 

OMSignal s’est également lancé dans cette course qui dépasse de très loin les ambitions de Marco Polo. La société va plus vite que la lumière puisqu’elle a entreprit la production de ce qu’elle appelle des « vêtements biométriques intelligents » destinés à être portés en sous-vêtements. En l'occurence il s'agit plutôt de sur-vêtements puisqu'ils agissent comme une armure invincible : ils comprennent un boitier captant les fréquences cardiaques, le rythme respiratoire, le nombre de calories et de pas. Les fibres contrôleraient la température, évacuerait l’humidité ainsi que les odeurs dues à la transpiration, améliorerait la circulation sanguine et faciliterait la récupération musculaire. Tout en un et pour le prix de 200$, boitier inclus, différents modèles existent. La marque a aussi annoncé un partenariat en cours avec Polo Ralph Lauren.

 

 

Oackley et Intel ont quant à eux annoncé dans un communiqué de cette semaine leur collaboration pour travailler à la fusion de lunetterie de luxe et de sport avec les technologies connectées : les deux entreprises souhaitent renforcer les performances des athlètes. Il sera disponible dans le courant de l'année.

 

Mais à quoi bon voir si on ne sait viser ? Grâce à ShotTracker, les adeptes de basket-ball pourront avoir une vision de leur trajectoire de ballon, des dribles, de passes effectuées ainsi que de leur emplacement sur le terrain lors d’un tir. Grâce à un capteur à placer sous un bracelet éponge fourni et sur le panier de basket, ils pourront bénéficier de conseils immédiats et améliorer leur jeu. Le dispositif est à combiner avec l’application dédiée sur Ios et Android.

 

 

   

 

Du beau linge donc mais à ne surtout pas mettre en machine à laver et encore moins dans le nouvelle modèle présenté par LG. Twin Wash comprend deux machines en une : cela permet de réaliser deux machines distinctes mais de manière simultanée. Dôtées de Wifi, elle peuvent également communiquer avec le service de messagerie LG HomeChat, ou encore la technologie SmartThinQ qui offre la possibilité de télécharger des cycles personnalisés dans le lave-linge, de suivi la consommation d’énergie, de connaitre l’état des cycles et de les suivre via l’application pour smartphone LG Smart Laundry

 

 

 

A quand les chaussures connectées ? Nous n'y sommes pas encore mais le projet de semelles chauffantes connectées a été présenté : les DigitSole. 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.