actu_24404_vignette

A la rencontre de l'Univers

Partir en vacances en Thaïlande ou aux Philippines, c’est so 2014. La NASA, et ses yeux télescopiques, le sait mieux que personne et présente une série d’affiches de tourisme invitant au voyage vers des exo-planètes récemment découvertes. Décollage immédiat vers notre Univers.

A part lorsqu’un petit robot se pose sur une comète ou qu’une grosse fusée met les feux sur une autre planète, les annonces scientifiques et aéronautiques n’intéressent pas beaucoup le grand public et sont surtout peu attractives et compliquées à traiter. C’est pourquoi, pour rendre plus accessibles ses découvertes, la NASA a publié une série d’affiches très esthétiques, aux couleurs vives et aux dessins rappelant les univers de science-fiction rétro des années 30. ExoPlanet Travel Series met en avant la découverte récente d’exo-planètes dans notre système. En effet, grâce à son mythique et grandiose télescope spatial, le Kepler, la NASA a dévoilé l’existence de plusieurs planètes situées en dehors du système solaire et dont les caractéristiques mériteraient le détour en navette spatiale.  

L’une d’entre elle, la Kepler 16-b ressemblerait beaucoup à Saturne ou Tatooine (Star Wars), notamment par sa composante importante en gaz. Sa température avoisinerait celle des neiges carboniques, rendant ainsi impossible toute vie sur son sol mais la vue y serait imprenable : le ciel de Kepler 16-b offrirait un double coucher de soleil, ce que le slogan « Là où votre ombre est toujours accompagnée » souligne d’ailleurs.

La Kepler -186f est quant à elle la première planète découverte à avoir la même taille que la Terre et à être potentiellement habitable. Mais sa proximité avec une étoile plus rouge que le Soleil influencerait toute la photosynthèse de la planète et rendrait toute présence de végétaux de couleurs différentes de notre habituel vert forêt. Il serait donc possible que l’on voie rouge « Là où l'herbe est toujours plus rouge de l'autre côté ».

Enfin la dernière affiche dévoile la planète HD40307g autrement appelée "Super-Earth" ou "mini-Neptune". Ayant une masse huit fois plus grande que la Terre, sa gravité y est donc nettement plus forte. Un saut en parachute vers cette planète procurerait des sensations d’adrénaline qui ridiculiseraient certainement la traversée du mur du son de Felix Baumgartner.

La NASA signe ici de beaux visuels qui donneraient presque envie d’enfiler sa combinaison spatiale pour aller voir ailleurs si l’herbe n’est pas plus rouge. Encore faudrait-il que nous ayions quelques années lumières de vie à donner...

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.