bannière 2
premium 1
premium 1
everythinggame

Un jeu vidéo vous fait jouer à… tout

Le 5 avr. 2017

Un atome, une fleur, un léopard, une galaxie… Everything vous permet d'incarner tout ce qui compose notre monde. Un jeu créatif, étonnant et à la portée résolument philosophique.

Pas de personnage, qu'ils soient gentils ou méchants : vous êtes l’essence créative du jeu. Everything vous transporte dans toutes les strates de planète et plus largement… de notre univers. Le jeu vidéo dépeint un monde où chaque chose est à la fois indépendante mais aussi partie d’un tout, où chaque objet, animal, atome, planète, environnement est connecté.

Everything - Trailer

Si vivre comme un lion vous botte, vous le pouvez. Mais vous pourrez aussi contrôler des galaxies entières, des forêts, des montagnes ou de petits insectes d’une pression de bouton, dans un jeu vidéo aux animations absurdes et minimalistes. David O’Reilly, créateur d'Everything, expliquait sur le blog américain de Playstation que « le jeu vous laisse le libre choix d’explorer l’univers à partir d’innombrables points de vue. En d’autres mots, il n’y a aucune distinction entre vous et le monde, entre le niveau de jeu et le personnage ».

Perché ? Pas que.

Le tout se joue sous fond de narration relaxante assumée par Alan Watts. Le philosophe et théologien britannique, pédagogue, parle d’interconnectivité, le principe selon lequel nous faisons tous partie d’un grand ensemble, alors même que vous explorez différents points de vue.

Everything est le dernier né de l’Irlandais David O’Reilly, artiste numérique notamment connu pour être à l’origine de la séquence de jeux vidéo dans le film Her.

Her - Alien Child / Hologram sequences from David OReilly on Vimeo.

L’artiste n’en est pas à son coup d’essai. Dans l’industrie vidéoludique, il est aussi connu pour Mountain, un premier jeu vidéo retraçant l’évolution d’une montagne suspendue dans le vide qui évolue exclusivement dans votre ordinateur. L’environnement discute avec le joueur et crée du lien virtuel. Un même lien virtuel que l'intelligence artificielle est capable de briser en arrêtant d'elle-même l'expérience.

Qu’il s’agisse d'Everything ou de Moutain, David O’Reilly nous interroge sur la définition du jeu vidéo : parlons-nous d’un art numérique, d'un média utilisé comme outil pédagogique ou plutôt d'une industrie porteuse de messages ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.