habillage
premium1
premium1
Banksy : après le buzz, un point détournement s'impose

Banksy : quelques jours après le buzz, marques et internautes se mettent à tout broyer

Le 11 oct. 2018

« Going, going, gone… » Banksy, roi du street art et du buzz, a encore frappé. En détruisant l’une de ses œuvres juste après son adjudication, l’artiste a provoqué une vague de détournements sans précédent chez les marques et les internautes. Florilège de mèmes !

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Going, going, gone...

Une publication partagée par Banksy (@banksy) le

Le 5 octobre dernier, lors d’une vente aux enchères organisée par Sotheby’s, Banksy détruisait l’une de ses œuvres en direct. Sous les yeux ahuris du public, la reproduction de « Girl with balloon », adjugée à 1,2 millions d’euros, a glissé de son cadre, pour être réduite en fines lamelles, quelques secondes après le coup de marteau du commissaire-priseur.

Pouf ! Ou plutôt, « Going, going, gone… » (« Adjugée, adjugée, disparue… »), comme l’écrit l’artiste sur son compte Instagram. Dans une vidéo explicative, il aborde les dessous de la supercherie mise au point il y a quelques années. Il y dénonce, en filigrane, les dérives du marché de l’art et du système des enchères.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

. "The urge to destroy is also a creative urge" - Picasso

Une publication partagée par Banksy (@banksy) le

Dans le monde de l’art, le geste demeure hautement symbolique. À tel point qu’un collectionneur fan de l’artiste a eu la brillante idée de détruire son propre exemplaire de l’œuvre – valant près de 45 000 euros – à coups de couteau. Essayant plus tard de la proposer aux enchères (à plus de 80 000 euros), l’homme aurait essuyé un joli refus de la part d’experts, rapporte ShortList.

Transformé en mème, le buzz a rapidement été détourné par les internautes…

Sur les réseaux, les internautes ont consacré à leur manière le « coup » de Banksy.

Il y a déjà la version italienne, avec une étonnante série autour de pâtes fraîches. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

🤦‍♂️ via @streetartnews #theitalianjob @banksy

Une publication partagée par streetviewlondon®️ (@streetviewlondon) le

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#banksy #art #streetart #pates #italian #humour #

Une publication partagée par Catherine Bellaïche-Bonan (@catherinebellaichebonan) le

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

That's how we like our shredded art. Sometimes with tomato sauce, sometimes a sinful cream sauce. #Banksy

Une publication partagée par DLF CyberHub (@dlf_cyberhub) le

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Well played!! 😂😂😂 #chefbanter #banksy #banksyart #shredding #pasta #artistsoninstagram

Une publication partagée par Daniel Kerr (@danchef5) le

La version belge, aussi... qui consacre les frites.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#notmypicture #banksy #chips #streadded #classic

Une publication partagée par Janet Reidman #JRphotography (@janet_reidman_photography) le

Nous avons eu un coup de coeur particulier pour la version « fonte des glaces ».

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

بدون شرح #بنکسی #تغییرات_اقلیمی #چیا #banksy #climate_change

Une publication partagée par انجمن سبز چیا - مریوان (@chya.ngo) le

La Joconde n'a pas été épargnée. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La mode ☘. . . . . #picoftheday #picofday #art #banksy #monalisa #davinci #shredded #alamode #fashion #monalisasmile #morning #rain #belgium

Une publication partagée par Maïlys Teale (@mailysteale) le

Et Van Gogh en a même reperdu une oreille. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Banksy x Gogh . . . . . . . . . . #mehmetgeren #popart #artwork #collageartwork #digitalcollage #banksy #vangogh

Une publication partagée par Mehmet Geren (@mehmetgeren.design) le

Quant aux tee-shirts, ils sont déjà disponibles. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

It's started... (if you are still not in the know check the latest Banksy's stunt on his insta.)

Une publication partagée par Urban Quest Team Events (@urbanquestau) le

Et les marques s'y mettent aussi

De leur côté, les marques jouent la carte du newsjacking et s’approprient le phénomène. 

 

Crédit : IKEA

Crédit : McDonald's

Crédit : Foncia

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.