premium 1
premium 1 mobile
les simpsons soutiennent porto rico

3 exemples de newsjacking réussis

Le 4 oct. 2017

Rebondir sur l'actu c'est bien, quand c'est pour la bonne cause c'est mieux. Les géants de la tech, marques et influenceurs s'engagent pour aider à la reconstruction de Porto Rico.

Question newsjacking, les Américains savent y faire.

Porto Rico fait partie des îles ayant été les plus impactées par les ouragans destructeurs de début septembre. Le territoire américain se retrouve sans électricité pour plusieurs mois et voit son réseau de télécommunications entièrement détruit. Si l'Europe, dont la France, se repose essentiellement sur les décisions et actions gouvernementales lors de catastrophes naturelles, il en est tout autre des États-Unis... Les marques y détournent avec adresse les faits d'actualité pour attirer les projecteurs.

1. La Silicon Valley et les géants de la tech multiplient les efforts pour reconnecter le territoire

Donations mises de côté, les GAFA et géants de l'industrie installés dans la Silicon Valley s'efforcent de venir en aide à Porto Rico et ce gracieusement. Ainsi, Facebook a crée une équipe de connectivité : aux côtés de grands opérateurs nationaux, comme AT&T, le réseau social de Mark Zuckerberg envoient de l'équipement et des ingénieurs afin de rétablir le réseau de télécommunications de l'île. Du côté de Mountain View, Google songe à déployer en urgence son système Loon, un réseau de ballons stratosphériques qui permet un accès facilité à Internet, de sorte à reconnecter l'ensemble des habitants au web.

Pour répondre aux enjeux énergétiques, Tesla a envoyé des milliers de Tesla Powerwall, des batteries autonomes qui se chargent à l'énergie solaire, afin de rétablir une partie de l'électricité perdue sur Porto Rico. Airbnb permet à de milliers de sans-abri déplacés à cause des ouragans Harvey, Irma et désormais Maria de trouver un logement, tout en proposant aux propriétaires d'offrir gratuitement un abri aux personnes dans le besoin. Enfin, Amazon envoie plusieurs avions remplis de provisions sur l'île sinistrée pour couper court aux pénuries. Chez Apple, on parle d'une action communautaire - dons de la marque, ses collaborateurs et ses clients -  valorisée à 13 milliards de dollars, dont 1 milliard pour Puerto Rico à elle-seule.

Google Loon

2. Les marques s'engagent et mettent en place des dispositifs pour récolter des fonds

La Silicon Valley n'est pas la seule à se mobiliser : de nombreuses marques multiplient les gestes pour Porto Rico. Tidal, le service de streaming musical haute-fidélité, reprend l'idée d'un certain Jérôme Jarre et sa #LoveArmyForSomalia. En effet, la marque permet à ses utilisateurs de faire des dons, ou plus directement d'acheter des provisions sur son site internet. Au total, plus de 90 tonnes de denrées seront envoyées sur l'île à l'aide un avion affrété pour l'occasion. Sassy Sips, une marque de cosmétique américaine, promet de redistribuer 30% de ses bénéfices auprès de Global Giving Organization, une association qui apporte de la nourriture, de l'eau propre, de l'essence, des produits hygiéniques ou de première nécessité aux habitants de Porto Rico. D'autres entreprises telles que Royal Carribean s'engagent avec une toute autre ampleur. Le croisiériste a ainsi annulé un de ses voyages touristiques pour évacuer des milliers de portoricains en Floride via le port des Everglades.

avion affrété par Tidal pour envoyer des vivres à Porto Rico

3. Les influenceurs mobilisent leurs fans avec #PuberMe

Les stars s'engagent elles aussi pour les victimes d'ouragans. Beyoncé, qui a sorti un nouveau morceau dédié aux victimes des ouragans, s'engage à en reverser l'intégralité des bénéfices à plusieurs associations. Les Simpsons, influenceurs à part entière, ont appelé au don à l'occasion d'un épisode, Pitbull met à disposition son jet privé pour rapatrier sur le continent les malades de cancer et une grande majorité de personnalités publiques mobilisent leurs communautés.

Mais une initiative de Stephen Colbert et son invité, à l'occasion du Late Show de CBS, a déclenché une large vague de solidarité sur les réseaux sociaux. Nick Kroll, comédien et humoriste américain, a montré une photo de lui plus jeune, poussant l'animateur à faire de même : les deux hommes se sont ensuite engagés à faire des dons pour Porto Rico. Un hashtag et voilà : vous tenez le nouvel #IceBucketChallenge avec le #PuberMe, en moins dangereux... réputation exclue. Le réalisateur Judd Apatow, le célèbre animateur Jimmy Kimmel ou encore l'ancien maire de New York Michael Bloomberg se sont empressés de faire de même sur Twitter... l'appel semble avoir été entendu.

Donald Trump distribue de l'essuie tout à Porto Rico

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.