un avion géant dans le ciel

Comment des médias ont fait passer une vidéo fantaisiste pour l'avion du futur

© Hashem Al-Ghaili via YouTube

De nombreux médias ont repris et commenté une vidéo montrant un avion-hôtel nucléaire géant, la faisant passer pour un vrai projet d'ingénieur. Itinéraire d’une fake news.

« Nous vous présentons Sky Cruise, un hôtel alimenté par une centrale nucléaire et suspendu au-dessus des nuages. » Peut-être êtes-vous tombé sur cette vidéo montrant le concept un peu fou d’un avion-hôtel pouvant embarquer 5 000 passagers sans jamais atterrir grâce à ses moteurs électriques alimentés par un réacteur à fusion nucléaire ? Ce « Titanic des airs » a de quoi impressionner. D'après la voix off, il doit pouvoir embarquer les voyageurs dans des chambres luxueuses et leur offrir tout le confort d'un complexe touristique de luxe. Rien n'est oublié, depuis les piscines, les restaurants gastronomiques, les salles de sport jusqu'au centre commercial et la baie panoramique située dans la queue de l'appareil.

Les médias jouent la carte de la prouesse technologique

La présentation est parfaite, avec un petit logo situé dans le recoin et une voix off qui explique en détail le fonctionnement de l’appareil. On a l’impression d’être devant une des vidéos concept issues de grandes entreprises comme Space X ou Boeing, qui font la démonstration de leurs projets en laissant carte blanche à leurs designers pour imaginer le monde de demain. C’est sans doute pour cette raison que la vidéo a été largement partagée sur les réseaux, mais aussi dans différents médias indiens, américains et européens.

Des internautes indignés contre un projet qui n'existe pas

La vidéo a d’ailleurs fait réagir en ligne. Beaucoup d’internautes se sont sérieusement penchés sur le design et l’ingénierie de ce qui est présenté comme « le futur du vol » , pour le juger irréalisable.

D'autres s'indignent (comme c'est souvent le cas sur Twitter) contre la monstruosité du concept qui est vu comme une forteresse pour milliardaires pouvant voler au-dessus d’un monde qui se réchauffe.

Ce que ces internautes révoltés ne savent pas, et que les médias ayant relayé l’information ont oublié de préciser, c’est que ce concept d’avion du futur n’existe tout simplement pas. Il ne s’agit pas du « travail de designers aéronautiques » comme certains médias ont pu le titrer, mais de la mise en scène du dessin fantaisie d’un artiste qui, en passant d’un média à l’autre, s’est peu à peu transformé en fake news.

Itinéraire d'une fake news

Pour comprendre comment cela est arrivé, il faut retracer l’itinéraire de la vidéo. Cette dernière a été réalisée par Hashem Al-Ghaili, un producteur et vulgarisateur scientifique yéménite suivi par plus de 15 millions de personnes sur Facebook. C’est d'ailleurs sur ce réseau, et plus précisément sur une page intitulée Revealed, qu’il va la diffuser en premier. Cette dernière est une chaîne de vidéos suivie par près de 34 millions de personnes qui promet à son audience une exploration « des incroyables avancées et découvertes dans le monde des sciences, de la nature, de la médecine, de la technologie et de l’astronomie » . Dans ce contexte, la vidéo va cumuler 4.4 millions de vues et plus de 15 000 commentaires. Seulement voilà : la source de ce concept d’avion n’a rien de scientifique puisqu’il s’agit en fait d’un dessin réalisé plusieurs années auparavant par le concept artist Tony Holmsten pour un projet de science-fiction. Ce dernier a servi de source d’inspiration à un autre artiste, Alexander Tujicov, spécialisé dans la modélisation 3D.

Confusion dans les médias

Comme l’explique Hashem Al-Ghaili sur le subreddit WorldBuilding, consacré aux processus de création de mondes imaginaires, ce dernier est en fait un fan des dessins animés des studios Ghibli et notamment du film Le Château dans le ciel dans lequel on peut voir une forteresse volante. Après être tombé sur le modèle 3D de cet avion de science-fiction, il a décidé de l’acheter et de l’utiliser dans un film montrant ce que pourrait être le futur de l’aviation. Si des extraits de ce texte sont utilisés par les médias pour expliquer plus en détail la vision d’Hashem Al-Ghaili, aucun n’a pourtant mentionné qu’il s’agissait d’une pure fantaisie technologique. Le fait que la vidéo ait été postée en premier lieu sur une page consacrée aux progrès technologiques a dû jouer en faveur de cette confusion. En passant par différents canaux médiatiques, ce concept Titanic volant a pour ainsi dire été « blanchi » au point de faire croire à des millions d’internautes qu'il s'agissait d'un projet crédible.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.