twitch

Twitch pense baisser la rémunération de ses plus gros streamers

Est-ce que les créateurs de contenu sont toujours les dindons de la farce des grandes plateformes ? Les streamers de Twitch se posent la question.

Parmi les incontournables du Live Streaming sur Internet, Twitch s’est clairement hissé en haut du podium. Mais sur le marché, cette position presque monopolistique n’augure rien de bon pour les streamers, qui ont du mal à faire valoir leurs intérêts. Et les prochaines mesures de Twitch déplairont à la communauté. En effet selon Bloomberg, la plateforme d'Amazon pourrait bien modifier la rémunération des streamers, tout en promouvant la diffusion de contenus publicitaires sur leurs pages et leurs sessions de Live.

De 70 % à 50 %, le pourcentage touché par les streamers sur leurs abonnements va décroître... considérablement

D’après Bloomberg, Twitch souhaiterait acter une baisse de 20 % des revenus des streamers sur les frais d’abonnements. Pour les plus gros streamers de France, les pertes seraient considérables, si l’on s’en tient au montant de rémunération des gros streamers français comme ZeratoR sur la période 2019-2021 (1,4 million de dollars en total brut, tout de même).

Twitch ne compterait pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, la plateforme devrait aussi s’occuper des streamers plus modestes en structurant un nouveau modèle de rémunération adapté aux différentes tailles d’audiences. De plus, Twitch souhaiterait stimuler d’autres moyens de faire de l’argent sur la plateforme, comme la diffusion de publicités avant les Live. 

La plateforme a beaucoup gagné en popularité depuis les différentes périodes de confinement. Selon une étude d'Insider Intelligence, près d’un Américain sur quatre (sur un panel de sondés âgés de 16 à 64 ans) déclare avoir suivi des Live en streaming sur Internet à partir de la pandémie. Mais pour la plateforme, il faut tirer un maximum de ce gain d’audience, d’où l’ambition d’améliorer le système pour le rendre encore plus rentable. Reste à savoir ce qu’il lui en coûtera. Plusieurs streamers ont préféré quitter Twitch pour continuer leur activité sur YouTube, comme les américains DrLupo ou TimTheTatMan. Parfois, la brutalité des méthodes ne paye pas.

Source :  Bloomberg

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.