habillage
premium
premium
un jeune agriculteur se prend en selfie devant un tracteur
© benji farmer via YouTube

Petites poules, tomates et gros tracteurs : le top des agriculteurs sur YouTube

Le 6 févr. 2020

Test de tracteurs, vulgarisation autour de l'élevage de poules ou mise en avant de potager bio... les agriculteurs ont pris les rênes sur YouTube. Petit passage en revue.

Chaîne Agricole

Ancien employé de banque, David Forge a repris la ferme familiale en 2015. Constamment interrogé par ses amis citadins sur son travail d’agriculteur, il est l’un des premiers à avoir documenté son quotidien sur les réseaux et a beaucoup inspiré les autres « agri-youtubeurs ». Avec lui, on découvre la richesse du métier : pour combien compte la météo, comment s’organise la lutte contre les nuisibles, pourquoi on ne fait que prendre soin du matériel, de soi, de la terre…

Nombre d’abonnés : 
YouTube : 74 000
Instagram : 10 000
Facebook : 11 000

Benji Farmer

Démarrée en 2015, sa chaîne YouTube est sans doute celle qui détient le record de followers. Pourtant, Benji était encore adolescent quand il s’y est mis. Issu d’une famille d’agriculteurs de père en fils, le jeune homme voulait surtout partager ses prouesses sur Farming Simulator, un jeu de simulation d’exploitation agricole qui est un hit absolu dans les campagnes. Quand il n’est pas en train d’apprendre le métier d’agriculteur, ou devant son ordinateur en train de jouer, il rend visite à ses voisins et filme chez eux les travaux des champs.

Nombre d’abonnés : 
YouTube : 160 000
Twitter : 3 853

Loagri

Loïc Madre est un fou du machinisme agricole. Et sa chaîne ne montre que ça. De gros plans langoureux qui pénètrent au cœur des moteurs, des images au ralenti qui frôlent les essieux et caressent les ciseaux. Ici, pas de mots, mais du gros son pour que les amateurs puissent se donner tout entier à leur passion. Tracteurs, moissonneuses, il y en a pour tous les goûts.

Nombre d’abonnés
YouTube : 83 400

Gaël Blard agriculteur bio

Gaël Blard produit des légumes, de l’ail et de la carotte, sans traitement chimique. On découvre les solutions alternatives, par bactéries, par exemple, en cas d’attaque de noctuelles sur les tomates… Toujours cruel pour les limaces mais efficace pour les plantes et sans effets néfastes pour la terre. Côté collègues, on n’hésite pas à souligner ses contradictions : l’emploi de machines consommatrices de carburant et la pratique du labour profond qui abîme les sols et extrait le CO2…

Nombre d’abonnés : 
YouTube : 37 400
Instagram : 10 400
Twitter : 901

Le Potagiste

Comme son nom le laisse deviner, le Potagiste fait dans la production de légumes. Bulbes, oignons, semis, ici, on met les mains dans la terre, et on défend une culture maraîchère sur « sol vivant », c’est-à-dire sans labour. Qu’on parle de produits chimiques, antilimace ou désherbant, ou compost, tout est fait pour le bonheur de voir pousser des plantes à manger.

Nombre d’abonnés :

YouTube : 8 530

Twitter : 91

La ferme de Cagnole

Engagée dans une démarche de permaculture avec un objectif d’autonomie alimentaire, la ferme de Cagnole présente un profil très particulier. À la lisière d’un survivalisme soft, les intervenants ont les cheveux longs et des bonnets tricotés main, mais veulent partager les meilleures pratiques pour soigner la terre et obtenir de bons rendements. En plus des techniques de culture alternative, il est question d’autres outils comme un poêle de masse permettant de produire du chauffage écologique ou de chauffe-eau solaire.

Nombre d’abonnés : 
YouTube : 9 050
Instagram : 2 734

La Croix Triquet

L’élevage de cochons est sans doute le secteur agricole qui soulève le plus de passions (et de colère). Pourtant, certains éleveurs relèvent le défi, comme la Croix Triquet, qui montre la réalité d’un élevage de porcs conventionnel. L’objectif est de mettre l’accent sur le bien-être animal. Les photos de petits porcelets tout roses alternant avec celles de truies presque souriantes n’évitent pas en commentaires les clashs avec des militants de la cause animale.

 

Nombre d’abonnés Twitter : 1188

Plein Les Y'œufs Les Jolies Rousses

La chaîne vient juste de démarrer mais le sujet qu’elle aborde est l’un des plus délicats : l’élevage de poules pondeuses. À l’opposé des hangars fermé où les volatiles ne voient jamais la lumière du jour, la chaîne de Lucie montre une exploitation de 15 000 poules « plein air » pouvant entrer et sortir de leur poulailler. Avec les éleveurs de cochons, il s’agit de l’une des branches de l’agriculture les moins visibles sur YouTube. À suivre, donc.

Nombre d’abonnés YouTube : 325

David-Julien Rahmil - Le 6 févr. 2020
À lire aussi
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.