bannière 2
bannière 2
premium1
Nabilla

Nabilla et son Allô ?! font l’objet d’une expo à Paris

L'ADN
Le 1 juin 2018

Ériger les cagoles au rang de muses, c’est le projet de l’artiste suisse Andy Picci, lequel consacre sa prochaine exposition à la star de télé-réalité, Nabilla Benattia.

« Nabilla est-elle victime d’une prise de position effectuée par les médias visant à la commenter de manière superficielle, comme si elle n’était qu’une image, plutôt que de s’intéresser au fond, à sa personnalité et à ce qu’elle a à dire ? Ou, au contraire, est-ce les médias qui sont victimes d’un jeu de rôle machiavéliquement manipulateur, orchestré par Nabilla afin de jouir de ce qu’elle a toujours admis rechercher : la gloire, l’attention, l’intérêt ? », c’est la question que pose l’artiste Andy Picci, sur la page Facebook de sa prochaine exposition.

Allô?! J' expose @nabillanew 8-10 Juin | 11h-20h | 236 rue Saint-Martin, 75003 Paris | Link in Bio

Une publication partagée par Andy Picci (@andypicci) le

Du 8 au 10 juin, au 236 rue Saint-Martin (3ème), il présentera une vingtaine de tableaux classiques revisités (photoshopés puis vernis à la main) et détournés autour de la célébrité.

« Quelle que soit la réponse, Nabilla est inspirante. Elle représente la femme d’aujourd’hui, avec ses qualités et ses défauts. Elle est l’incarnation des enfants de la télé-réalité que nous sommes, et dont nous faisons tous partie depuis le boom des réseaux sociaux. Acclamée ou détestée elle ne laisse personne indifférent : Nabilla Benattia est une muse. », n’hésite-t-il pas à ajouter.

Et cela a beau faire sourire, c’est indéniable. En 2017, même Canal+ lui avait dédié une partie de son documentaire sur le phénomène des cagoles : « Cagole Forever ».

CAGOLE FOREVER - Pamela, Nabilla...du stéréotype à la mythologie (Teaser)
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour