actu_25961_vignette_alaune

Tester ce que le Net sait de vous

Le 29 avr. 2015

Arte propose un web documentaire personnalisable et interactif sur ce que le Net sait de nous. Une démonstration édifiante et in situ : entrez votre adresse e-mail... et le web docu vous dira tout ce qu'il peut déduire de cette simple information... Impressionnant.

Arte lance une série documentaire personnalisable à propos de la vie privée et de l'économie du Web. Sans même vous demander de vous connecter via Facebook ou un réseau social, le documentaire se personnalise. La voix off annonce : « alors il fait 24 degrés à Paris, heureuse ? » sauf que vous avez simplement donné votre adresse mail.

Oppressant ? Peut-être, mais surtout passionnant ! L’idée du documentaire étant de clarifier la façon dont Internet utilise nos données privées sans que l’on s’en rende compte.

2 épisodes sont déjà disponibles sur le site internet d’Arte : ils mixent GIF viraux, images du réalisateur dans son appartement, interviews d’experts du sujet, et captures d’écran de vos sites fétiches.

Intéressant, surtout puisque la question du big data ne passionne pas beaucoup le grand public qui manque d’informations sur le sujet. Avec 7 épisodes long de 7 minutes, la série se veut très accessible, et espère toucher une large audience.

La conclusion n’est pourtant pas très rassurante. Impossible d’ignorer que les données des internautes sont le pétrole du net, mais avant de vous insurger, demandez-vous : préférez-vous payer le service que vous propose Google ou être traqué ? Pour Vincent Glad, un des réalisateurs de la série documentaire, la réponse est claire « Moi si tu me dis Google devient payant je dis : "Non, je préfère être tracé." »

Au contenu vidéo s’ajoute un blog avec plus de 700 articles traduits en 4 langues, une application Illuminus qui fait la démonstration d’algorithmes extrêmement pointus capables de répondre à des questions telles que : êtes-vous assez fiable pour obtenir un crédit ?

Si Arte s'engage à ne pas revendre les informations qu'ils récoltent pendant le visionnage du documentaire, l'internaute reste tout de même le produit, on note qu'un des grands sponsors du projet est Disconnect une entreprise qui propose une protection de vos données virtuelles pour 5$/mois.

 

L'ADN - Le 29 avr. 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.