habillage
premium 1
premium1
deux coréens pour la présidentielles

Pokémon et Game of Thrones trollent les élections coréennes

Le 11 mai 2017

Si Emmanuel Macron avait remporté les élections coréennes, aurait-il été représenté en train de chevaucher un dragon ? En Corée du Sud, Moon Jae-in, grand gagnant de la présidentielle ne dit pas non.

Premier tour, grand débat, second tour, discours de l’élu… les élections en France n’ont rien de vraiment palpitant. Si on a eu le plaisir de voir les candidats Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Marine Le Pen et François Fillon s’essayer aux filtres Snapchat et s’inviter chez Konbini durant leurs campagnes respectives, tout ça n’est rien comparé aux politiques sud-coréens.

Avec plus de 40% des voix, le candidat Moon Jae-in s’imposait récemment à la présidentielle coréenne face à la candidate Sim San-jung. Pour tous les prétendants au poste, faire campagne n’a pas été de tout repos. En effet et dans le but d’illustrer le résultat des votes après chaque scrutin, les médias coréens ont opté pour des animations 3D sur le modèle de plusieurs licences et références pop-culture à succès. Métamorphosés, les candidats ont pu :

Se battre en chevauchant les dragons de Daenerys (Game of Thrones);

Défier leurs adversaires façon Rocky Balboa et traverser le pays en courant;
Se transformer en Pokémon;

Et même dabber !

Pour séduire les électeurs, un peu de fan service ne fait jamais de mal, même si l’on imagine mal nos candidats se déguiser en Dracaufeu (célèbre Pokémon de type Feu).

En Corée, ce n’est ceci dit pas nouveau. Déjà en 2012, lorsque Park Gueun-Hye avait remporté de justesse les élections présidentielles, la SBS (Seoul Broadcasting System) n’avait pas lésiné sur les visuels burlesques, voire parfois grotesques.

Du pain et des jeux ?
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.