habillage mobile
premium 1
premium 1
actu_17220_vignette_alaune

Nouveau départ pour Webedia

Le 29 avr. 2015

Fimalac va prochainement acquérir la majorité du capital du groupe de médias numériques Webedia. Véronique Morali, présidente fondatrice de Terrafemina/TFCo et future présidente du directoire de Webedia aux côtés des fondateurs Cédric Siré et Guillaume Multrier, a accepté de nous parler des objectifs et futurs développements de ce groupe.

 

Pourquoi avoir porté votre choix sur Webedia ? quelle analyse faites-vous de cette réussite ?

Véronique Morali: Clairement Webedia fait partie des pépites de l’internet français qui ont connu l’une des plus fortes croissances ces dernières années. En 5 ans Webedia, fondé par Cédric Siré et Guillaume Multrier, est devenu le 10ème groupe media français sur internet, réunissant sur ses sites (Purepeople, Puretrend, Puremedias, PureBreak, Pure Ciné, Purecharts…) plus de 10 Millions de visiteurs uniques par mois. Positionné sur les principales thématiques du divertissement et du loisir féminin, ses contenus attirent, tous les mois, plus de 25% des internautes français, avec une forte sur-représentation des femmes et des jeunes.

Webedia a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de près de 20 M€ avec un Ebitda de 6,5 M€ et emploie 170 personnes. Ses revenus proviennent de 2 activités principales : la vente de solutions publicitaires sur ses sites (appelées dans le jargon du métier « opérations spéciales ») et le développement de sites média pour de grandes marques (comme l’Oréal, l’Occitane, Schweppes… etc).

Cette réussite incarne parfaitement l’esprit entrepreneurial qui est cher à Fimalac.

 

Quel est l’objectif premier recherché sur le rapprochement de TFCo (TerraFemina) et Webedia ? Quelles sont les synergies attendues ?

Véronique Morali: Le rapprochement avec Terrafemina que j’avais créé de mon côté en 2008 allait de soi. L’ambition est de créer un leader français du media-digital grâce aux synergies et aux complémentarités entre les 2 entreprises : l’addition des audiences et des expertises de Webedia et de Terrafemina créera un nouveau co-leader sur les cibles féminines et jeunes, dont l’audience atteindra près de 12 M de visiteurs uniques.

De même, les approches de conseil,  de pilotage, d’animation et de gestion des réseaux, des  communautés et filière on-line et off-line de TFCo sont complémentaires de celles de brand publishing de Webedia permettant ainsi de créer une offre globale et intégrée à destination des marques et des entreprises au niveau corporate.

 

Webedia est déjà implanté au Brésil. Envisagez-vous d’autres développements à l’international ?

Véronique Morali: Webedia réalise aujourd’hui l’essentiel de son activité en France mais s’est très récemment développé en Russie et au Brésil, avec des premiers résultats prometteurs. La filiale brésilienne sera très proche de l’équilibre dès sa première année d’exploitation et l’audience des sites de Webedia dépasse aujourd’hui les 5 M de visiteurs uniques mensuels dans ce pays.

D’autres développements sont prévus, dans des pays émergents comme le reste de l’Amérique Latine et en Europe. Webedia sera le fer de lance pour l’internationalisation de nos activités divertissement.

 

Avec les autres activités de production d’artistes notamment, les salles de spectacles détenues par le Groupe Fimalac,  comment pensez-vous mettre en place « un cercle vertueux » avec l’ensemble de vos titres ?

Véronique Morali:  Dès 2010, Fimalac a fait le choix d’une diversification dans le secteur de l’Entertainment et compte aujourd’hui parmi les acteurs de 1er plan dans ce domaine, tant dans la production de spectacles que dans l’exploitation de salle.

Après l’association en 2010 avec Gilbert Coullier et Charles Bensmaine, dans la production de spectacles, il est apparu stratégique d’allier le contenu et le contenant. Fimalac a donc pris le contrôle majoritaire d’une société leader en France dans le domaine de l’exploitation de salles, Vega. Au travers de cette société, Fimalac exploite environ 25 sites, incluant les salles « Zenith » et des salles polyvalentes, dans un grand nombre de villes de province.

Avec Webedia les artistes bénéficieront de la force de son réseau digital et de son audience qui permettra de les  rapprocher du public et des marques intéressées.  C’est un très beau réseau de promotion des spectacles mais aussi de vente puisque l’idée est d’offrir aux fans sur internet au-delà des informations, de la billetterie, des services premium lies aux spectacles et des produits dérivés. Et grâce à la régie publicitaire de Webedia qui travaille aujourd’hui avec les plus grandes marques positionnées sur ce créneau du divertissement, nous pourrons développer une offre unique de « brand Entertainment » en associant les marques à nos productions ou à nos artistes, sur internet et dans la « vie réelle ».

Nous serons donc positionnés sur toute la chaine de valeur : la production, la distribution, la vente, la promotion publicitaire de spectacles et d’artistes… avec des savoir-faire sur internet qui ont fait leurs preuves.

 

 

 

Après Sciences Po et l’ESCP, Véronique Morali intègre l’ENA et l’Inspection des Finances qu’elle quitte en 1990 pour rejoindre Marc de Lacharriere au moment de la création de Fimalac.

Administrateur et DG de Fimalac, elle participe, avec son fondateur, à l’ouverture internationale de ce groupe coté et au choix des activités qui seront stratégiques.

Aujourd’hui, Fimalac,  après avoir exercé des activités dans l’industrie (Alspi, Facom, LBC), l’immobilier (Sefineg), les études de marché (Sofres, Secodip) et la presse (V.A. et Le Journal des Finances) est recentré sur la notation financière avec Fitch group, l’un des leaders mondiaux du secteur. Véronique Morali est administrateur de Fimalac, Publicis et Cie Financière Edmond de Rothschild et Coca Cola Entreprise. Véronique Morali est aujourd’hui présidente de Fimalac Développement et vice-chairman de Fitch group. Elle est fondatrice du site éditorial terrafemina.com et TFCo Société de conseils et services aux entreprises.

Véronique Morali est également Co-fondatrice du Women Corporate Directors Paris (réseau de femmes membres de conseils d’administration) et présidente du Women’s Forum.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.