actu_23285_vignette

L'INA numérise le procès de N. Mandela

L’INA a annoncé avoir entrepris la sauvegarde des enregistrements sonores des procès de Nelson Mandela et des leaders de l’ANC, des pièces uniques et historiques consignées au Registre Mémoire du monde de l’Unesco.

L'INA s'est vu remettre une collection unique de 591 Dictabelts, inscrite au Registre Mémoire du Monde de l’UNESCO depuis 2007. Ces supports audio anciens contiennent les enregistrements des procès de Rivonia qui se sont tenus à Pretoria, en Afrique du Sud, entre octobre 1963 et juin 1964, devant la Cour suprême. Ces procès ont conduit à la condamnation à la prison à vie de Nelson Mandela et d’autres dirigeants de l’ANC, le mouvement anti-apartheid. Ces enregistrements sont un témoignage unique sur les acteurs de l’histoire de l’Afrique du Sud et les symboles même de la lutte pour les droits de l’homme et la dignité humaine dans le monde.

 

La mission confiée à l’institut est la concrétisation d’un accord historique de coopération entre l’Afrique du Sud et l’Ina, signé à Paris le 20 décembre 2013, pour sauver ce pan inestimable du patrimoine audiovisuel mondial. A l’issue de ces travaux, l’Ina offrira à la consultation le contenu numérisé de ces 591 Dictabelts dans le cadre de sa mission de dépôt légal de l’audiovisuel. Chercheurs, étudiants ou enseignants de toutes les disciplines pourront accéder gratuitement à la totalité de ces travaux.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.