actu_27940_vignette_alaune

La TV veut-elle nous rendre parano ?

Le 29 sept. 2015

La fiction préempte les thèmes liés à la surveillance et au contrôle à tel point que l'on pourrait se demander si la TV ne cherche pas à nous rendre paranoïaque...

Hier se tenait la conférence Usages et Contenus : les Nouvelles Dynamiques de Médiamétrie, occasion de mettre en avant les tendances qui dessinent le paysage audiovisuel international.

Arrêt sur la tendance surveillance et espionnage dans les contenus TV. 

Retour sur les faits réels : 14 juin 2015, la loi surveillance est adoptée en France. Elle donne le droit aux services de renseignement de mettre sur écoute toute personne dont le comportement est jugé « suspect ». Passée en procédure accélérée avec une couverture médiatique faible, le sujet qui n'a pas provoqué un mouvement de résistance conséquent semble pourtant fasciner les audiences dès lors qu'il pénètre les sphères de la fiction.  

 

Il y a tout d'abord LA RABIA, série espagnole à la bande annonce violente dans laquelle des personnes contaminées par un virus se retrouvent enlevées, analysées et épiées 24h/24. Vous devrez également compter avec la série Allemande Deutschland 83 qui retrace l'histoire d'un infiltré de l'Allemagne de l'Est, dans l'Allemagne de l'Ouest ou encore l'autorité de The Principal, qui sera là pour surveiller et remettre de l'ordre dans un lycée difficile de la ville de Sydney. En France, nous avons Le Bureau des Légendes de Canal+ dont le tournage de la saison 2 aura lieu cet automne. Dans cette série, vous découvrirez quelques-unes des techniques de la DGSE tout en apprenant à vous déconnecter pour conserver votre vie privée avec l'agent secret incarné par Mathieu Kassovitz. Les exemples sont nombreux et semblent faire le succès des chaînes qui les diffusent puisqu'elles figurent parmi les plus fortes attentes des téléspectateurs à en croire Médiamétrie.  

 

Alors que le thème de la surveillance réjouit les téléspectateurs et n'intéresse pas les citoyens, le principal espion est peut-être bien votre TV. Comme l'a par exemple démontré NETFLIX la semaine dernière en déclarant pouvoir identifier sur chaque série l'épisode qui vous fait basculer dans le binge watching...  

 

Une TV qui vous surveille en diffusant du contenu sur la surveillance... la boucle est bouclée.  

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.