La presse en ligne solidaire de Mediapart

Le Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne (Spiil) a exprimé sur son site hier soir, sa solidarité à Médiapart. Il a souhaité "rappeler que la presse en ligne est, d'abord et avant tout, de la presse, s'appuyant strictement sur les mêmes droits et devoirs que la presse papier. "
"Le Spiil tient aussi à souligner que cet alignement du statut d'éditeur de presse en ligne sur celui d'éditeur de presse papier a été mis en œuvre le 1er juin 2009 par le gouvernement de M. Nicolas Sarkozy, suite aux Etats généraux de la presse écrite. Ce que semblent avoir oublié plusieurs responsables politiques de la majorité, en critiquant la zone de non droit que serait, d'une manière générale, "l'internet"."

En effet, les avocats de Mediapart.fr ont annoncé dans un communiqué, poursuivre pour diffamation le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, qui avait qualifié de "méthodes fascistes" le travail de la direction et de l'ensemble des journalistes professionnels de Mediapart (suite aux révélations du journal sur l'affaire Bettencourt/Woerth)

www.spiil.org

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.