La baisse se poursuit pour les investissements publicitaires

 

En mars dernier Kantar Media annonçait un net ralentissement sur l'activité publicitaire avec une évolution de +5% après deux mois consécutifs rythmés par une croissance à deux chiffres sur l’ensemble des media. En avril, les media présentent une activité publicitaire à deux vitesses. La télévision, le cinéma et la publicité extérieure évoluent favorablement en valeur (respectivement +8,5% ; +77,6% et +1,2%) quand la presse (-3,9%) et la radio (-1,2%) sont dans le rouge. Grâce au dynamisme du premier trimestre, les indicateurs sont néanmoins positifs sur le cumul pour la majorité des media.

 

Ce sont les chaînes de la TNT qui permettent à la télévision de progresser en avril avec une croissance de +38,5% en valeur et +22,8% en volume. Pour la première fois depuis le début de l’année, les chaînes historiques marquent le pas et enregistrent un repli de -2,0% de leurs recettes brutes. Sur le cumul, les croissances restent marquées pour le média : +11,8% de recettes brutes, +12,3% en volume et +4,8% d’annonceurs présents.

 

La radio, qui affichait déjà un ralentissement le mois dernier, présente des recettes brutes en baisse de -1,2% en avril. Le média est tiré vers le bas par les stations généralistes (-3,6%) alors que les musicales enregistrent une légère progression à +1,6%. Dans un même temps, les volumes publicitaires reculent nettement ce mois-ci pour les deux segments (-5,3%). A noter que la radio est le média qui recrute le plus d’annonceurs en avril (+7,3%). Au cumul, l’ensemble des stations maintient son activité en valeur (+7,2%) et en volume (+3,1%).

 

En avril, tous les indicateurs de la presse sont dans le rouge. Les recettes brutes du média reculent de -3,9%, sa pagination subit une baisse sévère de -8,7% et les annonceurs sont moins nombreux à y communiquer (-3,2%). Cette tendance est observée à la fois sur les magazines (-1,5% en valeur et -6,6% en volume) et sur les quotidiens nationaux (-8,8% en valeur et -19% en volume). Le cumul annuel du média reste néanmoins positif en recettes (+3,6%) et en nombre d’annonceurs (+2,9%). Seule la pagination du média présente une évolution négative à -2%.

 

La publicité extérieure enregistre un mois d’avril en hausse de +1,2% ce qui engendre une stabilisation de son activité sur le cumul à -0,6%.

 

Avec +77,6% de recettes brutes en avril, le cinéma poursuit sa forte progression et présente un cumul à +55% malgré un nombre d’annonceurs en baisse sur les deux périodes.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.