premium 1
premium 1 mobile
AI

Kizuna AI : la youtubeuse virtuelle qui fait du cash

Le 22 févr. 2018

Une nouvelle tendance émerge sur YouTube, celle des vidéastes entièrement réalisés en animations. Ces petits bijoux de technologie séduisent les fans par millions et gagnent gros.

Norman, Cyprien ou Natoo ont-ils du souci à se faire ? Une nouvelle génération d’animateurs et d’animatrices débarque sur le réseau de partage de vidéos. Entièrement composée d’images virtuelles, Kizuna AI (AI pour artificial intelligence) comptabilise des millions de vues pour ses vidéos qu’elle commence toujours de la même manière : « Hai domo ! Virtual youtuber Kizuna AI desu ! » Vous parlez japonais comme une vache portugaise ? Rassurez-vous, A.I. Channel est entièrement sous-titrée en français : « Salut tout le monde ! Ici la youtubeuse virtuelle Kizuna AI ! »

Grands yeux bleus, nez minuscule, longs cheveux lisses et châtains, ce personnage imaginaire a tout d’un personnage de manga. Mais ne vous fiez pas à sa bouille innocente, derrière la vidéaste se cache une technologie perfectionnée qui permet à une actrice de prêter sa voix et ses expressions à la youtubeuse. Et, preuve que le succès est au rendez-vous, A.I. Channel est suivie par plus d’1,5 million d’abonnés depuis l’ouverture de sa chaîne le 18 octobre 2016.

Best of Kizuna Ai Compilation Part I

« Fuck you »

Comme beaucoup de youtubeuses, Kizuna AI, s’exprime sur des sujets variés. Elle teste des jeux vidéo en mode « let’s play » - c’est-à-dire en laissant le public découvrir spontanément ses émotions - quand elle ne pousse pas un coup de gueule sur le dernier iPhone ou qu’elle n’apprend pas l’Anglais. Soyez d’ailleurs rassurés sur son niveau en langue de Shakespeare, elle sait dire « fuck you ».

Kizuna AI est la plus suivie de cette tendance émergente. Le procédé est d’ailleurs utilisé par certains vidéastes pour gagner en popularité. PewDiePie lui-même, aka le youtuber le plus populaire au monde, a lui-même eu sa « phase Facering ». Interrogé par la rubrique techno du Monde, Pixl, 34 ans, explique qu’il a utilisé ce procédé pour faire des « face cam » sans dévoiler son identité. Judicieux.

Une tendance qui rapporte

Derrière ce genre émergent se cachent aussi des revenus générés grâce à la monétisation des vidéos. Rappelons que YouTube a annoncé récemment l’obligation d’avoir 1 000 abonnés et 4 000 heures de visionnage pour espérer commencer à gagner ses premiers euros. En creux, donc, l’obligation de générer beaucoup de vues et imaginer des formats qui vont massivement séduire le public. Le site Social Blade estime les revenus de la jolie youtubeuse à plusieurs milliers d’euros mensuels.

DIY

Si vous voulez vous essayer à créer votre double virtuel, certains logiciels utilisés sont gratuits. Connecté à une caméra, Miku Miku Dance, détecte les mouvements et les retranscrit en 3D à l’écran. C’est grâce à ce programme que, lors de la Anime Expo 2018, une convention sur la pop culture japonaise à Los Angeles, Kizuna AI échangeait avec les visiteurs sur son propre stand.

Cette technique n’est pas sans rappeler « The Waldo Moment », le troisième épisode de la deuxième saison de Black Mirror. On y voit Jamie Slater, le protagoniste, prêter sa voix à un personnage d’animation, Waldo. L’ours bleu gagne en popularité au point de se présenter aux élections locales. Kizuna AI présidente ?

Reech livre blancComment identifier les meilleurs influenceurs ? Comment structurer le partenariat ? Quelle rémunération définir ?

C’est pour répondre à ces questions que Reech a rédigé un guide de survie dans cette jungle de l’influence qui recense les 12 meilleures pratiques.

Reech accompagne ses clients en les aidant à faire émerger des ambassadeurs et générer des conversations et de la visibilité autour de leurs produits et services.

Téléchargez le livre blanc gratuitement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.