habillage
Facebook AI

Facebook s'offre une star un peu avant Noël

Le 24 déc. 2016

J'ai l'une des voix qui a le plus de fans. Les scientifiques ont fait des études pour expliquer ce phénomène. Mark Zuckerberg m'a renommé Jarvis et compte sur moi pour vendre son intelligence artificielle... Je suis, je suis...

Morgan Freeman. L'acteur à la voix de conteur capable de captiver un athée pour lui parler de Dieu (voir The Story Of God), ou de narrer des concepts scientifiques complexes au point de les rendre sexy (voir Voyage dans l'espace temps), mettra prochainement ses talents au service de Jarvis, l'intelligence artificielle (I.A.) développée par Mark Zuckerberg.

Jarvis, l'intelligence artificielle d'Iron Man

Cette technologie largement inspirée du film Iron Man, dans lequel l'I.A. du héros s'appelle également Jarvis, cherchait une voix de façon officielle depuis octobre dernier suite à un post du fondateur de Facebook.

Si Robert Downey Jr. a tout de suite proposé ses services en promettant de reverser les bénéfices à une oeuvre caritative, les internautes ont très vite évoqué le nom d'Arnold Schwarzenegger et celui de Morgan Freeman que Mark Zuckerberg s'est empressé de contacter. Le 21 décembre, le créateur de Facebook postait une vidéo faisant la démonstration de son I.A. avec la voix de Morgan Freeman avec qui il aurait donc conclu un accord.

Mark Zuckerberg a tout compris à la communication

Derrière cette annonce événementielle, il y a tout un procédé qui traduit de nouvelles règles de communication :

    • L'esprit de la transparence.
      • Certes les vidéos ont été mises en scène, mais tout est filmé dans la maison de Mark Zuckerberg et laissant ainsi entrevoir un aperçu du quotidien de la star.
    • Avancer avec ses audiences.
      • En interrogeant ses audiences tout le long du processus, et en les tenant au courant de l'évolution de son projet le  fondateur assure un attrait continu pour son I.A. et cultive la relation son audience qui est aussi son premier prospect
    • Faire rentrer dans le club des happy few.
      • Le même jour, Priscilla Chan, la femme de Mark Zuckerberg postait une vidéo pour témoigner que son expérience de la conception de Jarvis avait été différente. Dans cette vidéo, une blague est faite sur Arnold Schwarzenegger dont la voix est jugée "trop agressive" pour être la voix de Jarvis. Quelques heures plus tard, Schwarzy lui-même commentait la vidéo d'un "trop agressif ?" ce à quoi Mark Zuckerberg répondait "juste ce qu'il faut". Vous voilà dans une conversation au milieu d'un CEO, d'un ex gouverneur et de Robert Downey Jr.

Sans crier, Zuckerberg donne la voie

Apple (Siri), Microsoft (Cortana), Google Now, Amazon Echo... tout le monde va de son I.A. mais inutile de vous dire que si demain, vous avez le choix entre les voix robotiques de ces acteurs et celle de Morgan Freeman, votre choix risque fortement de se porter sur le second. Avec la fin annoncée des interfaces, la qualité de la voix pourrait bien devenir un argument marketing majeur...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.