premium 1
premium 1
covfefe trump

« Covfefe » devient une proposition de loi

Le 13 juin 2017

« Covfefe », la faute de frappe de Donald Trump sur Twitter qui avait cassé Internet, est le nom d'une proposition de loi présentée ce lundi.

« Covfefe ». Sept petites lettres qui avaient enflammé la toile. Le 31 mai 2017, à 00h06, Donald Trump a publié un tweet avec le message suivant : « Despite the constant negative press covfefe » (en français : « En dépit de la constante covfefe négative de la presse »). Peu après, le mot est devenu un trending topic dans le monde entier, suscitant moqueries, blagues et mèmes en tout genre. Il aura fallu attendre plus de six heures avant que le tweet ne soit effacé.

covfefe

Mike Quigley, un élu démocrate de l’Illinois et cofondateur du Caucus du Congrès pour la transparence, a décidé de prendre le président des Etats-Unis au mot. Il a présenté, ce lundi, une proposition de loi intitulée « COVFEFE ». Elle vise à inscrire dans les archives nationales les messages publiés par l’administration Trump, dont les tweets du président himself.

Une façon, pour Mike Quingley, d’encadrer ces déclarations tonitruantes et de « maintenir la confiance du public envers le gouvernement ». Car, « les élus, précise-t-il sur son site, doivent répondre de ce qu’ils font et disent, y compris les tweets de 140 caractères. »

Le projet de loi pourrait également rendre illégale la suppression de ces tweets. D'après l'auteur de la proposition, Donald Trump en aurait supprimé 18. Les autres sont malheureusement restés dans leur milieu naturel. En voici une petite sélection.

« Robert Pattinson ne devrait pas se remettre avec Kristen Stewart. Elle l'a trompée comme un chien et elle le refera - regardez. Il peut faire tellement mieux. »

« Il gèle et il neige à New York. On a besoin du réchauffement climatique. »

« Le concept du réchauffement climatique a été inventé par les Chinois pour nuire à la compétitivité de l'industrie américaine »

« Une source "extrêmement crédible" a appelé mon bureau et m’a dit que l’acte de naissance de Barack Obama est un faux. »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.