actu_15191_vignette_alaune

Anti-censure: lancement de WeFightCensorship.org

Les contenus interdits, censurés, qui ont valu à leurs auteurs des représailles, seront désormais publiés sur WeFightCensorship.org la plateforme lancée hier par Reporters sans Frontières.

Reporters sans Frontières veut rendre la censure caduque. Pour cela l'ONG lance We Fight Censorship, une plateforme permettant aux journalistes et blogueurs censurés, ou ayant subit des représailles (assassinat, arrestation, harcèlement ou pression, etc) suite à  leurs publications ou investigations, de publier leurs contenus. Le site héberge des contenus (articles, photos, vidéos, sons) dans leur langue originale (chinois, arabe, russe, espagnol, etc) et traduites (français et anglais).

Pour protéger l’anonymat des contributeurs, un «coffre-fort numérique» a été mis en place. Les contenus sélectionnés par le comité éditorial de WeFC seront accompagnés d’un texte de présentation du contexte et de l’auteur. Des pièces de procédures ou des documents annexes nécessaires au grand public pour apprécier la valeur informative de ces documents seront publiés. Conçu pour être aisément duplicable, le site sera relayé par des sites miroirs, pour mettre en échec les tentatives de filtrage et de blocage mais aussi permettre l'accès aux populations du contenu.

Pour protéger les auteurs, RSF propose un « kit de survie numérique »: il réunit des informations afin de sécuriser la navigation sur le Web, nettoyer les documents (PDF) de leurs traces, leurs mails, etc

L'organisation a besoin de dons mais également de personnes bénévoles sachant créer des sites miroirs ou des traducteurs.

Vous pouvez par ailleurs suivre We Fight Censorship via leur page Facebook et sur Twitter.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.