actu_12558_vignette_alaune

20Minutes lance son application Social Reader

En France, après Yahoo et le site Vogue, 20Minutes est le troisième acteur à passer le pas, en souscrivant à l'application Social Reader de Facebook.

Le quotidien gratuit est sur tous les fronts, il vient d'annoncer le lancement de son application Social Reader sur le réseau social Facebook, suivant Yahoo et plus récemment Vogue France. Les utilisateurs de Facebook n'auront désormais plus besoin de se rendre sur le site de 20Minutes pour suivre l'information. Et l'ensemble des contenus qu'ils auront lû sera inscrit sur leur propre page donc montré à leurs amis. Ici, il pourra faire le choix de garder secret ses lectures. L'internaute pourra également retrouver l'ensemble des articles les plus lus par ses amis. Il pourra décider de sa propre une en choisissant les rubriques (économie, actualité, économie, planète, sport, divertissement, tech/web)  et les villes qui l’intéressent.

Pour Clémence Lemaistre, rédactrice en chef web de 20Minutes, le choix de cette application permet de faire connaître la marque: "Nous avons déjà des fans via notre page, mais nous souhaitons élargir notre cible et se faire connaître par des personnes qui ne seraient pas venues sur le site et ne sortent pas de Facebook".

Si l'ensemble de l'audience réalisée via une application Social Reader reste chez Facebook, cette application est une bonne alternative pour les media qui cherchent à faire connaitre leurs marques et leurs contenus. L'application du quotidien Britannique The Guardian a été installée plus de 6 millions de fois et est utilisée chaque mois par plus de 3,7 millions de personnes dont 52% ont moins de 24 ans.

 

Par ailleurs, le site vient de lancer en partenariat  avec le Cevipof (Centre d'étude de la vie politique française), Ouest-France, RTL et M6 pour les présidentielles, "la boussole présidentielle". Cet outil se présente sous la forme de 30 enjeux liés aux grands thèmes de la campagne électorale et permettrait après avoir répondu aux 30 questions de pouvoir définir de quel candidat vous seriez le plus proche.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.