Homme aux cheveux longs lisant tranquillement dans son canapé

Rembobine, la newsletter qui lutte contre « l'obsolescence programmée » de l'info

© Shvets production via Pexels

Lancée par le journaliste Tim Vinchon, la newsletter Rembobine cherche à nous faire sortir des réactions à chaud en replongeant dans ce qui faisait l’actualité trois mois plus tôt.

Comment s’informer, à tête reposée, en dehors de la logique du buzz ? C’est en se posant la question que le journaliste indépendant Tim Vinchon a lancé Rembobine le 30 septembre, une newsletter gratuite dont l’objectif est d’endiguer les effets de la surcharge informationnelle liée aux réseaux sociaux

Lutter contre l'obsolescence programmée de l'information 

La newsletter, qui prend la forme d’une revue de presse hebdomadaire, cherche à lutter contre « l'obsolescence programmée de l'information » . Elle va replonger, chaque vendredi, dans ce qui faisait l'actualité 3 mois auparavant, « de la petite polémique au gros sujet de société » , peut-on lire sur le compte Twitter du projet.

« Beaucoup de gens ont l'impression que les journalistes s’intéressent pendant peu de temps à un sujet et l’abandonnent du jour au lendemain pour parler d’une chose qui fait plus de buzz, raconte celui qui dispense aussi des ateliers d’éducation aux médias avec le collectif La Friche, notamment auprès d’élèves, de détenus ou de personnes âgées. C’est auprès de ces gens que j’ai constaté ce ras-le-bol face à une information “jetable”. »

S’il partage ce constat, Tim Vinchon sait aussi que beaucoup de ses pairs tentent de s’extraire de cette logique. « C’est évidemment un constat qui m’interpelle, mais dans le même temps, beaucoup de sujets sont creusés par des journalistes. On ne les voit pas, justement parce qu’ils ne prennent pas la même lumière. »

L’actu en dehors du buzz

En revenant trois mois en arrière pour décrypter l'actualité, le but de Rembobine n’est pas uniquement de déterrer et d'honorer de beaux papiers. « L’objectif, c’est de permettre à chaque lecteur de prendre le temps de revoir une actualité en dehors de son buzz médiatique initial. Comprendre pourquoi elle a émergé. Et pourquoi pas la remettre au cœur du débat » , explique le journaliste, et d'ajouter : « l'idée, c'est vraiment de passer de consommateur passif à actif, d'aller plus loin que l'actualité que l'on nous sert. »

Chaque numéro de la newsletter devrait compiler une sélection d’articles de tous horizons, une réflexion à propos de leur impact sur nos vies ainsi que différentes personnalités à suivre selon les sujets évoqués. Encore en phase d'expérimentation, elle est pour le moment découpée en quatre briques distinctes : le sujet dont tout le monde parle, celui qu’il faut suivre ou continuer de surveiller, le buzz (ou le bad buzz) qu’il ne fallait pas manquer ainsi que « le pas de côté » , cette news passée entre les mailles du Web qui mérite toutefois notre attention. 

Mettre en avant de belles histoires

Il n'est pas toujours facile de s'informer en dehors du brouhaha ambiant. Il faut dire qu’entre l’évolution de la pandémie et les prochaines élections présidentielles, le paysage médiatique est en perpétuelle surcharge. « Il y a pourtant énormément de choses étonnantes et de belles histoires à raconter, des journalistes de médias spécialisés ou des passionnés qui écrivent des dossiers géniaux, poursuit Tim Vinchon. J’ai envie de montrer que certains journalistes osent faire des pas de côté vis-à-vis des “grands” sujets du moment. »

Une première édition de la newsletter, envoyée au début du mois d’octobre, est disponible. Des dernières élections régionales, au variant Delta en passant par la polémique du « crop top » à l’école, jusqu'au rapport déclassifié du Pentagone sur les ovnis, elle en donne un bon avant-goût ! Pour la prochaine, il faudra attendre vendredi.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.