habillage
premium1
la grande faucheuse dans un champ
© toshimself/Getty images

Quatre médias qui tentent de nous réconcilier avec la mort

Le 25 janv. 2019

Que ça soit dans des podcasts, sur Instagram ou sur YouTube, la mort reste un sujet plutôt confidentiel. Pourtant, çà et là, plusieurs formats commencent à émerger du web. Leur objectif ? Nous réconcilier avec notre propre mortalité.

Pour les aficionados du podcast, il s’agit de LA série du moment. Mortel, présenté par Taous Merakchi (plus connue sous le pseudo de Jack Parker) est un documentaire en plusieurs parties sur le sujet de la mort et du deuil. Raconté avec une extrême sensibilité dans la voix et une production enveloppante, le podcast produit par Nouvelles Écoutes a pour vocation de nous réconcilier avec ce sujet tabou.

La série démarre pourtant par un hurlement strident, presqu'animal. C'est celui de Taous Merakchi qui part de son expérience personnelle, la mort de son père, pour explorer ensuite ce voyage. Qu'arrive-t-il au corps ? Comment gère-t-on des obsèques ? Comment se déroule le deuil ? Comment les religions perçoivent l'après-vie ?

Dans le traitement, rien de tabou ni de gênant. Vu les retours des auditeurs, Mortel semble mettre le doigt sur un point sensible. « Le sujet n’est pas vraiment interdit, mais j’ai l’impression qu’on n’avait pas d’espace pour en parler, explique Taous Merakchi. La plupart des retours que je reçois me disent "ça fait du bien de pouvoir aborder le sujet d’une manière jamais vue auparavant". Le fait de pouvoir normaliser la mort procure un vrai sentiment de soulagement. »

On pourrait penser que Mortel est une initiative rare et isolée. Il n’en est rien. Bien que la mort ne soit pas en trending topic sur Twitter, d’autres podcasteurs, YouTubeurs ou instagrameurs s’emparent du sujet pour mieux le dédramatiser.

L’ordre de la bonne mort

Aux États-Unis la YouTubeuse (et croque-mort) Caitlin Doughty a monté l’Ordre de la bonne mort, une organisation qui milite pour rendre le sujet plus visible et moins tabou dans nos vies. « Dans notre culture, nous traitons la mort comme un acte transgressif, nous la cachons et nous la rendons bizarre, explique-t-elle sur le site Chicago Review of Book. Nous n’essayons pas de la normaliser alors que c'est la chose la plus universelle au monde. » À travers ses vidéos et sa série de podcasts, elle s’attaque à des sujets peu ragoûtants - comme la décomposition des corps - ou plus sociaux - comme les personnes effrayées par les conversations sur les obsèques. Vous pouvez la suivre sur sa chaîne Ask a mortician. 

L’homme étoilé, le psychopompe d’Instagram

Un psychopompe est une personne ou une créature qui accompagne l’âme des défunts pendant leur mort. C’est exactement le travail de cet infirmier qui travaille dans une unité de soins palliatifs. L’homme étoilé raconte sur Instagram son quotidien en bande dessinée. L’auteur mélange des tranches humoristiques ou introspectives avec des histoires très intimes qui mettent immanquablement la larme à l’œil. L’émotion est toujours présente, mais l’homme étoilé donne aussi un point de vue totalement inédit sur un métier pas comme les autres.

Quel est ton deuil ?

Si l’on peut être obsédé envers sa propre mortalité, c’est plus souvent celle des autres, de nos proches, qui nous fait souffrir. Voilà pourquoi le site wyg, abréviation de what’s your grief, aborde surtout la question du deuil. Monté par des thérapeutes basés à Baltimore, le blog explore notamment en quoi ce moment qui arrive inévitablement dans la vie peut être complexe et vécu de manière différente. Entre conseils pratiques (du type « aider un ami dans le deuil ») et des analyses de films qui évoquent ce thème (comme le dernier Mary Poppins) wyg se présente comme une véritable boîte à outils. Mais il permet de passer ou de se préparer aux fameuses étapes du deuil. 

Commentaires
  • Merci pour ce bel article qui montre que la mort est un tabou qu'il est important de lever ! En France aussi, des blogs spécialisés tels que "Happyend.life" et "Une Rose Blanche" abordent la question du deuil avec des mots simples, qui changent des codes traditionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.