Jeunes manifestant pour le climat

Comment changer le mode de gouvernance des entreprises ?

© Elena Odareeva

Pour les entreprises, opérer la transition écologique a des impacts sur leurs modèles d'organisations. Des outils et des méthodes existent. Témoignages de celles et ceux qui en ont créé.

Le salon Produrable est le plus grand rendez-vous européen des acteurs et des solutions en faveur de l'économie durable. Destinés aux professionnels, ils peuvent trouver ici des solutions aux problématiques qu’ils rencontrent face aux défis de la transition écologique. Loin des talks inspirationnels, dirigeants, consultants, chercheurs et activistes parlent business models, comptabilité écologique et évolutions réglementaires. Bref, à Produrable, on travaille dans le dur, le réel.

La quinzième édition du salon s'est tenue les 13 et 14 septembre 2022. Elle a réuni 450 intervenants qui ont pu prendre part à 190 conférences pour évoquer les leviers d’action pour limiter le dérèglement climatique. Car les solutions existent, encore faut-il choisir de les mettre en place. Les nouveaux modes de gouvernance étaient donc au cœur de la conférence de clôture intitulée : « Génération climat, il faut faire le choix de l’avenir »

Pour évoquer le sujet : Thomas Friang, fondateur et directeur général de l’institut Open Diplomacy, Anthony Spitaëls, Public Affairs manager Nestlé France, Sophie Robert-Velut, COO Expanscience,Valentina Zajackowski, Marketing Manager d'AXA Climate School et Yannick SERVANT, cofondateur et porte-parole de la Convention des Entreprises pour le Climat.

« Leave Greta alone »

La transition écologique ne peut être laissée à la seule « génération climat ». Pour Thomas Friang, il serait trop facile de se dédouaner de notre responsabilité dans la crise écologique. De plus, les boomers souffrent au premier rang des désastres climatiques : les canicules sont plus terribles pour les personnes en EPHAD… 

Plutôt que de tout faire reposer sur les épaules d’une génération, il est impératif de mettre en place une planification écologique au sein des entreprises et un cadre réglementaire spécifique. C’est une question vitale pour l’économie : les coûts de l’impréparation seront 20 fois supérieurs à ceux de la transition. 

Il est en revanche possible d’associer dès aujourd’hui les jeunes salariés qui n’ont pas encore voix au chapitre. C’est le but du shadow comex mis en place chez Nestlé France par Anthony Spitaëls. Pas question de se substituer au conseil d’administration mais de lui proposer des solutions concrètes et d’éclairer ses choix pour accélérer la transition

Pour l’opérer, il est indispensable que tous les collaborateurs aient la même base de connaissances sur la question écologique. C’est ce que propose l’AXA Climate School avec ses modules de e-learning. Sa marketing manager, Valentina Zajackowski, reconnaît que « des tutos ne suffiront pas » mais la pédagogie est indispensable pour que les décisions ne soient pas « vécues comme une énième obligation de réduction de coûts » .

« Le net 0 est une connerie »

Effectuer un tournant écologique nécessite de changer ses méthodes de travail. Directrice générale d’Expanscience, Sophie Robert-Velut insiste sur le besoin de valoriser le chemin et ne plus seulement poser des objectifs. Une méthode qui lui permet de développer le vrac en pharmacie avec ses concurrents et de renoncer progressivement à un produit qui représente 20 % de son chiffre d’affaires en France.

Les entreprises n’auront bientôt plus le choix : il leur faut réinventer leur modèle d’affaire pour prendre en compte les limites du vivant si elles ne veulent pas disparaître avec leurs supply chains surannées. Yannick SERVANT les exhorte à dépasser l’illusion de la neutralité carbone pour basculer immédiatement dans l’indispensable économie régénérative.

Alors que nous avons déjà dépassé six des neuf limites planétaires, l’heure des choix est « un peu » dépassée. Bifurquer ne peut plus être une réflexion en cours mais un impératif stratégique pour les entreprises et les pouvoirs publics. Il est temps.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.