habillage
premium1
premium1
Tribe

Tribe : bye bye Skype !

Le 4 mai 2017

Fondée par Cyril Paglino, l'application cartonne sur Product Hunt. Son ambition : révolutionner l'expérience de l'appel vidéo groupé. A suivre de près !

On connaît son interface et son logo par cœur. Pourtant Skype a du souci à se faire : peu ergonomique, pas très interactif, et souvent utilisé « par défaut », le logiciel se voit concurrencer par bon nombre de petits nouveaux.

Au prisme de la culture de l’expérience, les enjeux ne sont plus les mêmes. On ne pense plus fonctionnalité, mais social : on privilégie le partage et l’échange. Et surtout, on intègre les nouveaux usages : oui, on peut vouloir passer un coup de fil vidéo à sa grand-mère qu’on n’a pas vue depuis des mois ou organiser une vidéo-conférence avec ses collègues à distance, mais on peut aussi simplement vouloir rigoler avec ses potes.

En ce sens, ce sont toutes les applis de messaging qui pourraient être amenées à se repenser : WhatsApp, Messenger et consorts n’ont plus le monopole de séduction des millennials. Il faut désormais compter avec la vidéo, grande chouchoute des ados.

Parmi les concurrents émergents, on retrouve Tribe, petite pépite de la French Tech. Dès son arrivée sur le marché, elle a réussi à séduire Sequoia Capital, fonds d’investissement au flair redoutable. « Nous voulons délivrer l’expérience d’appels vidéos groupés la plus aboutie », explique Cyril Paglino, fondateur de l’application.

Disponible sur iOS, Android, mais aussi sur desktop (Chrome et Firefox), l’objectif des équipes est de créer une véritable préférence de marque. « Les 300 millions d’utilisateurs actifs de Skype le sont par défaut : tout le monde est dessus, mais personne n’aime la marque. L’expérience proposée est affreuse ».

Ici, tout est pensé façon communauté. Facile d’utilisation, Tribe permet d’avoir des conversations vidéo en live au sein de groupes, qui peuvent réunir jusqu’à 8 personnes. « Nous développons un Skype pour la nouvelle génération ». Une génération pour qui la notion de « tribu » est capitale : comme nous l’expliquait Sébastien Houdusse, DGA chez BETC Digital à l’occasion du lancement de BETC Teens, les jeunes font passer leurs amis avant tout. « Il n’y a qu’à regarder la biographie d’un adolescent sur Instagram : c’est un hommage à ses meilleurs amis ».

Une success story qui ne fait que commencer : installées aux Etats-Unis, les équipes devraient continuer à séduire !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.