premium 1
premium 1 mobile
tiger beer

Tiger Beer transforme la pollution en encre

Le 29 août 2016

Plutôt que de se désoler devant les ravages de la pollution, Tiger Beer a choisi de transformer cette dernière en véritables œuvres d’art.

Ce n’est pas la première fois que Tiger Beer prend les événements à contre-courant. Au mois de juillet, la marque décidait de tordre le coup aux clichés sur les produits « made in Asia » avec un concept store moderne et intelligent.

Cette fois-ci, plutôt que de baisser les bras devant les problèmes de pollution qui rendent une partie de l’Asie irrespirable, la marque s’est entourée de Graviky Labs et l’agence Marcel Sydney pour transformer les émissions des pots d’échappement et autres cheminées en une encre de qualité.

Air-Ink

Baptisée Air-Ink, cette initiative a nécessité la mise en place d’outils particuliers, capables de capturer les particules fines à travers l’Inde et Hong Kong, puis de les purifier. Au total, ce sont 150 litres d’Air-Ink qui ont été produits et mis à la disposition de street-artists émergents : Bao Ho, Caratoes, XemeKristopher H...

Chacun a pu utiliser l’encre pour la mettre au service de son art et créer fresques murales, posters, ou publicité pour la marque. « La rue n’est pas simplement un endroit pour boire une Tiger, c’est aussi le lieu où naissent la créativité, les idées et la passion », explique Mie-Long Wong, Directrice des marques internationales chez Tiger Beer, Heineken Asie-Pacifique. « Nous mettons notre esprit entrepreneurial au service de la ville pour transformer la pollution en encre, qui fait vivre la créativité, et nous donnons aux artistes les outils nécessaires pour améliorer les rues ».

La rue est l'endroit où naissent la créativité, les idées et les passions.

Mie-Long Wong, Tiger Beer

Sharma, fondateur de Graviky, parle d’un projet de passion : « il allie à la perfection la technologie, l’art et la rue. Ça n’a été possible que grâce à la collaboration de mon équipe, des artistes, et d’une marque courageuse. Je suis très fier de ce que nous avons créé ». Si certaines inquiétudes ont vu le jour sur les réseaux sociaux, concernant la nocivité du produit, les équipes ont tenu à rassurer les fans : Air-Ink ne représente aucun danger, que ce soit pour les artistes ou tous ceux qui voudront acquérir les œuvres.

 

Le projet fait partie de la mission que se donne Tiger Beer : « uncage the Tiger inside » (« libère le tigre qui est en toi »), avec l'objectif d'inciter chacun à prendre position pour ses passions.

Une fois encore, Tiger Beer promeut la richesse et la diversité de la jeune scène asiatique. La marque, créée en 1931, n’hésite pas à défendre et mettre en avant le renouveau et le dynamisme de la région là où certains alcooliers préfèrent s’ancrer dans la tradition.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.