Un homme travaille sur un ordi

Mieux comprendre les comportements des visiteurs de votre site grâce aux « heatmaps »

Avec Contentsquare
© Contentsquare

Parmi les nouveaux outils d’analyse de l’expérience utilisateur, les heatmaps – ou cartes thermiques en français – font actuellement fureur. Qu’en est-il exactement ? Comment cela fonctionne-t-il ? Voici quelques éléments de réponse pour devenir incollable sur le sujet.

Les heatmaps, un outil d’analyse et d’optimisation

Le principe des cartes thermiques est simple : il s’agit d’une représentation graphique du comportement de l’internaute. Celle-ci se base sur le suivi du regard (ou eye tracking) à travers la page. Concrètement, cette technique vous fournit des informations claires sur les principaux points où le visiteur s’arrête, son « voyage » à travers les différents éléments, son utilisation du pad ou de la souris… Certaines sociétés spécialisées dans l’analyse de l’expérience utilisateur tirent d’ores et déjà profit de l’utilité des heatmaps et les placent au centre de leur offre.

Une optimisation de l’expérience digitale

La plate-forme d’Experience Analytics Contentsquare, qui emploie aujourd’hui 600 personnes dans 7 bureaux à travers le monde, fait partie des pionniers dans l’utilisation des heatmaps. La société exploite les cartes thermiques pour offrir à ses clients un outil fiable et clair. Ceux-ci sont ainsi en mesure d’évaluer objectivement l’impact de leurs stratégies et de leurs actions sur le comportement des utilisateurs. Au total, plus de 700 marques de tous horizons ont déjà bénéficié de l’expérience et des solutions innovantes de Contentsquare.

Une représentation visuelle du comportement client

En retraçant le parcours du visiteur grâce au suivi des clics et des scrolls, la heatmap offre aux entreprises et aux professionnels du web un outil d’analyse à la fois simple, rapide et riche en informations. La carte vous permet d’identifier les zones les plus « cliquées » , ainsi que celles que la majorité des internautes ne voient même pas. Autre atout de la heatmap : elle permet aussi d’analyser finement le comportement des utilisateurs d’appareils mobiles.

Comment exploiter utilement les infos des heatmaps ?

Outre le premier aperçu offert, les cartes thermiques peuvent être utilisées de manière approfondie. Contentsquare les intègre d’ailleurs dans un assortiment global d’outils d’analyse (performances, in-app…). Par exemple, vous pouvez exploiter la heatmap pour observer le comportement spécifique de certains internautes : première visite, accès depuis une landing page, utilisation de tel ou tel support, etc. Vous pouvez aussi établir l’importance précise de chaque zone ou page de votre site pour un parcours client optimal.

Identifiez sans délai les erreurs et les pistes d’amélioration

Zones ignorées, boutons non cliquables, points de friction : autant de freins à l’expérience utilisateur aisément repérables grâce aux heatmaps. Il devient alors possible de travailler le site avec précision, afin d’améliorer l’acquisition de trafic, d’augmenter le taux de conversion, etc.

Contentsquare, première plate-forme mondiale d’analyse de l’expérience utilisateur, se positionne comme un acteur majeur de la croissance mondiale et de la technologie disruptive. L’utilisation des heatmaps rentre pleinement dans la stratégie de l’entreprise : donner aux marques le pouvoir d’analyser et d’exploiter le comportement en ligne de leurs clients. Les cartes thermiques répondent aussi à la philosophie de la plate-forme, qui a pour ambition de démocratiser l’accès aux données d'Experience Analytics à travers des outils intuitifs et visuels.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.