premium 1
actu_31953_vignette_alaune

Moins de techno, plus de Durex

Le 25 mai 2016

Des couples font l’expérience de passer des vacances sans utiliser smartphones, tablettes, ordinateurs… Mais comment diantre vont-ils pouvoir s'occuper ?

De nombreuses études ont prouvé que les smartphones, tablettes, et objets connectés pouvaient être néfastes pour la stabilité d’une relation amoureuse. Notamment parce qu’ils donnent accès aux réseaux sociaux qui, d’une certaine manière, détruisent les lois des dynamiques sociales, mais aussi parce qu'ils détournent l'attention de l'être aimé. 

En partant de ce constat, Durex, en collaboration avec TMW Unlimited, a lancé la vidéo #DoNotDisturb qui met en scène plusieurs couples en vacances d’été. La moitié d’entre eux expérimente une « digital detox » forcée, puisqu’on leur retire tous leurs objets connectés. Les deux autres conservent leurs appareils. Sans surprise, ceux qui s’amusent le plus sont ceux à qui on a retiré leur smartphone.

Une récente étude, « Holiday sexpectations », menée par la marque de préservatifs montre que sur 2 000 adultes interrogés, 52% expliquent vouloir se recentrer sur leur relation amoureuse et leur vie sexuelle en vacances et 60% admettent que leur souhait ne se réalise pas. 57% avouent qu’ils seraient plus attentifs aux attentes de leur partenaire si ce(tte) dernier(e) était moins accro à son smartphone.

« Les vacances sont censées être des moments de détente et de reconnexion pour des personnes en couple. Notre étude et l’expérience menée dans la vidéo montrent que l’usage de la technologie dans la recherche du divertissement, même en vacances, bloque l’épanouissement du couple. Durex leur donc offre la possibilité de se déconnecter quelques temps », déclare Volker Sydow, Global Director de Durex.

 

 

 

Ce n’est pas la première fois que Durex invite les couples à s'offrir un sevrage du petit écran pour qu’ils se reconnectent sous la couette. L’opération #Connect, lancée l’année dernière, avait piégé de nombreux couples intéressés par une – fausse – application qui devait les mener à l’orgasme.

Une démarche que pourraient suivre les Coréens, grands gagnants de la dépendance aux smartphones. Les autorités locales de Séoul ont organisé un concours de « déconnexion ». L’épreuve consiste à tenir une heure et demie dans un parc sans manger, parler, regarder sa montre ou son smartphone.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.