premium 1
premium 1 mobile
Save The Children Bouton

Pour faire un don, appuyez sur le bouton

Le 1 juin 2017

Afin de pallier l’inefficacité des prélèvements mensuels par débit direct, une ONG a développé un bouton physique qui permet aux donateurs d’effectuer un virement pour une cause qu’ils soutiennent, quand ils le souhaitent et d’une simple pression du doigt.

Redonner de la valeur aux dons en ligne, endiguer le phénomène d’un « harcèlement » culpabilisateur de la part de certaines ONG, relancer l’engagement et remédier à ce sentiment d’apathie générale souvent né de la distance qui nous sépare des problèmes du monde : vastes enjeux auxquels l’association internationale Save the Children veut s’attaquer.

Connue pour avoir déjà fait ses preuves dans les technologies de paiement en ligne, l’association avait été la première à adopter le format de la donation mobile et le paiement sans contact, notamment grâce à son partenariat avec Visa. L’ONG continue aujourd’hui sur la voie du paiement dématérialisé et créé un bouton physique que l’utilisateur peut configurer à sa guise et adapter en fonction de ses habitudes de donation.

Save The Children

« Pour certains de nos plus jeunes donateurs, souscrire à un paiement par débit direct pour ensuite l’oublier n'est pas une façon engageante et attrayante de soutenir une cause dont vous vous souciez vraiment. Ils veulent sentir qu’ils contribuent activement, en temps réel, à répondre aux événements mondiaux, et cette solution leur délivre cette expérience physique et tangible », explique Sarah Fitzgerald O'Connor, Senior Innovation Manager chez Save the Children.

Développé par la société The iris Nursery, qui avait déjà créé une application de « commande facile » pour Dominos Pizza, l’appareil est connecté à Internet via des données mobiles et requiert un processus d’inscription en ligne préalable : données personnelles, méthode de paiement, montant du don pour chaque pression du bouton... Les donateurs sont ensuite censés recevoir une confirmation et des feedbacks par SMS. Si le bouton est malencontreusement pressé par accident, les virements peuvent être facilement annulés et les plafonds mensuels modifiables en quelques clics.

« Avec le bouton ‘Give’, s’ils sont à la maison et qu’ils entendent parler d’enfants en souffrance confrontés à des crises quelque part dans le monde, ils pourront choisir de faire quelque chose à ce sujet, sans se donner la peine d'aller sur notre site web pour remplir des formulaires. Nous espérons que cela saura convaincre un public motivé par la facilité et la satisfaction de faire quelque chose et d’aider en temps-réel », poursuit Sarah Fitzgerald O'Connor.

Save the Children cherche actuellement à tester l’attractivité du bouton ‘Give’ dans le cadre d’une campagne et s’interroge sur d’éventuels partenariats afin de rentabiliser et rendre pérenne le projet.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.