premium 1
premium 1
actu_26245_vignette_alaune

A l'encre de leur sang

Le 4 mai 2015

Le magazine Vangardist dévoile un numéro imprimé avec le sang de personnes vivant avec le VIH. Un message brutal mais qui vise à lutter contre toutes formes de stigmatisation.

Malgré trente ans de campagne d’informations sur le sida, force est de constater que certains messages ont du mal à être véhiculés : le fait, notamment, qu’être porteur du virus ou même infecté ne signifie pas qu’un malade soit un bain de contagion ambulant. Le sida ne s’attrape pas en prenant une personne dans ses bras ou en la touchant du doigt.

Pour en faire la démonstration et mettre les lecteurs face à leurs propres angoisses et préjugés, le mensuel masculin Vangardist a recueilli le sang de trois personnes porteuses du VIH et s’en est servi comme encre pour imprimer 3 000 exemplaires de son numéro de printemps. Une initiative pensée en association avec l’agence Saatchi & Saatchi Switzerland, pour mettre fin à la stigmatisation sociale.

Cette campagne coïncide avec le Life Ball qui a lieu le 16 mai prochain à Vienne, un grand évènement en faveur des associations luttant contre le sida. Avec cette initiative, Vangardist souhaite que les conversations et les débats autour de la maladie soient ravivés.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.