une femme en train de prélever son ADN avec un coton tige

Trouver l'âme sœur grâce à son ADN

Le 6 mars 2018

Et si le secret de l'amour résidait dans vos gènes ? C'est le pari de l'application de rencontres Pheramor !

Tinder et consorts nous ont appris que pour trouver sa moitié, il fallait capitaliser sur des centres d'intérêts communs. L'application venue des Etats-Unis Pheramor propose d'aller un cran plus loin et invite ses utilisateurs et utilisatrices à faire des rencontres basées sur… leur salive !

On vous explique : après avoir connecté l'application à vos réseaux sociaux, Pheramor vous envoie un kit afin de recueillir votre ADN en frottant un coton à l'intérieur de la bouche. Ces résultats génétiques sont incorporés à votre profil et permettront de faire des rencontres compatibles avec son ADN.

Les équipes expliquent que, selon les lois basiques de l’attraction, deux personnes ont plus de chances d’être attirées l’une par l’autre si leur ADN est très différent. Certaines études prouveraient même que les couples dont les gènes sont éloignés bénéficieraient d’une vie sexuelle plus épanouie et seraient moins enclins à l’infidélité. De quoi vouloir miser sur ses gènes.

A l'inverse, plusieurs théories mettent en avant le fait que des personnes aux gènes trop différents pourraient avoir plus de difficultés à concevoir un enfant. Ce risque, baptisé dépression hybride, est ici mis de côté, mais doit pouvoir entrer en compte lorsque l'on cherche sa moitié.

Faites des enfants avec vos cousins - DBY #14
Ce service soulève des questions éthiques. Les données stockées dans l’ADN intéressent de plus en plus les entreprises, qui n’hésitent pas à les vendre à des laboratoires pharmaceutiques, par exemple. Un sujet que Pheramor ne peut ignorer : sur le site, la société explique que les données génétiques des utilisateurs et utilisatrices « ne seront jamais partagées avec quelqu’un d’autre, quel que soit le but, sans leur consentement ». Une précision qui a son importance : qui prend le temps de lire les conditions d’utilisation avant de s’abonner un service ?...
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.