premium 1
premium 1 mobile
stoylent

Soylent, les barres qui font vomir

Le 13 oct. 2016

Le futur de la nourriture... c'est pas gagné ! Les barres de nutrition Soylent étaient censées améliorer notre mode d’alimentation… mais elles font vomir leurs clients.

Soylent est une marque de boissons à préparer lancée en 2013 par l’entrepreneur d’Atlanta Rob Reinhart, informaticien de son état. Comme tout startuppeur qui se respecte, il prétend volontiers que son invention peut changer le monde… en mieux.

Objectif : libérer l’Homme de la contrainte des repas… et résoudre la faim dans le monde. Comment ? En proposant des boissons à préparer « en moins de temps qu’il n’en faut pour faire bouillir de l’eau », pour « moins de 3 dollars la bouteille », et censées couvrir la plupart de nos besoins nutritionnels.

Plusieurs saveurs sont disponibles… parce que tout de même, Rob Reinhart se veut être un homme de goût… Autodidacte, il ne se cache pas d’avoir élaboré ses formules lui-même.

Mais depuis quelques jours, les clients de la marque se plaignent de fortes douleurs à l’estomac, de violents vomissements après avoir avalé la Soylent Bar, version en barres des boissons éponymes, et commercialisées depuis un mois.

Hier, sur son blog, Soylent annonçait avoir retiré de la vente le produit en question.

 

Bien que notre enquête sur cette affaire soit en cours, nous avons décidé de pêcher par excès de prudence et de prendre cette mesure préventive…

 

Message posté sur le blog de la marque

On est rassuré...

Soylent : le nom fait référence au roman de science-fiction Make Room! Make Room! publié en 1966 par Harry Harrison. Adapté au cinéma en 1973 sous le titre anglais Soylent Green (traduit en français par Soleil vert), il raconte l'histoire d'une ville où les températures sont devenues si extrêmes, que les réserves d’eau et les denrées alimentaires ont presque entièrement disparu. Une firme propose une solution : des tablettes vertes à ingérer, en remplacement de tout le reste… Attention spoiler… on découvrira qu’elles étaient fabriquées à partir de cadavres humains…

Ce nom peu inspiré n’aura pas porté chance à la marque…  Mais en matière de naming, on peut souligner que Rob Reinhart a le sens de l’anticipation. « Mostly harmless », le nom de son blog, signifie : « la plupart du temps inoffensif »…

Soylent : il a testé pendant un mois... Reportage
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.