habillage
premium1
habillage
ken bole

Ken Bone, le mème qui voulait faire de la pub

Le 5 janv. 2017

L’homme au pull-over rouge qui a fait craquer l’Amérique lors des élections reprendrait bien une louche de célébrité.

On le croyait modeste… Ken Bone a pris de l’assurance.

On se souvient de lui. Lors d’un débat opposant Hillary Clinton à Donald Trump en octobre dernier, il avait posé une question. Est-ce sa moustache, sa silhouette rassurante, son pull rouge, ou son ton bon enfant… on ne saurait dire. Quoiqu’il en soit, en quelques heures, l’homme était devenu la star des réseaux. Un mème quoi.

Depuis, sa vie a changé. On le sollicite, on le réclame, on l’aime.

Le rondouillard salarié d'une centrale de charbon est devenu la mascotte de l’Amérique profonde. En toute logique, les marques pourraient vouloir surfer sur ce petit crédit de like. Alors, histoire de prendre les devants et assurer les arrières de sa toute fraîche notoriété, Ken Bone a twitté hier à Mountain Dew, le soda au goût d'agrumes et de caféine du groupe PepsiCo qui ne lésine pas en matière de buzz, la proposition suivante : "Hey @MountainDew Je connais un grand ancien mème d'Internet qui serait probablement prêt à tourner dans une publicité pour le Super Bowl pour pas trop cher !"

L’an dernier, leur étrange créature à gueule de bulldog, corps de singe et pattes de bébé avait épaté les spectateurs du Super Bowl.
Puppymonkeybaby | Super Bowl Spot Mountain Dew
Pour l’instant, on n’a pas vu de réponses de la marque… mais force est de constater que les mèmes made in USA ont le sens des affaires.
Béatrice Sutter - Le 5 janv. 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.