hatchimal2

Hatchimals ou le flair des bonnes affaires

Le 30 nov. 2016

Deux frères ont misé sur le succès des Hatchimals à Noël et iIs ont eu raison. Avec 100 jouets achetés, ils triplent leur mise de départ.

On les appelle Draggles ou Penguala. Ce sont des Hatchimals prêts à conquérir la planète en passant par la chambre de vos enfants. Ces créatures interactives sont de petits animaux colorés et dissimulés dans leurs œufs. Pour les faire naître, leurs parents adoptifs vont devoir redoubler d’attention et gagner leur confiance : toujours à l’intérieur de son œuf,  il ressent les caresses et l’exprime par un jeu de lumières colorées à travers la coquille. Ludique. Si l’enfant tapote la coquille, l’Hatchimal lui répond… et après un certain temps brisera sa coquille. Hatchimal est un animal évolutif, c’est-à-dire qu’il faut l’apprivoiser, s’occuper de lui avec soin et le faire grandir. Trop mignoooooooonnnn……….mais pas à la portée de tous. Les détaillants se sont rués sur le jouet, créé par Spin Master canadien, au point qu’il devient de plus en plus difficile d’en trouver. Certains n’en vendent plus qu’à l’unité. Prix de base ? 50 dollars (47 euros), mais encore faut-il le trouver…

Hatchimals - The Magic of Hatchimals

Des petits malins ont néanmoins eu le nez creux et en ont commandés plusieurs qu’ils revendent à prix forts sur eBay, notamment. Certains parents sont prêts à dépenser 599 $ (564 dollars) pour l’avoir.

Les frères Mike et Stan Zappa, en Arizona en ont acheté 100 dès le mois d’octobre. Leur investissement de 5 000 $ (4 700 euros) a déjà porté ses fruits : il en vendu près de 40 aux environs de 200 dollars (188 euros). On imagine la culbute quand tout sera vendu. Si l’on part sur un prix de vente moyen à 200 dollars, ils pourront miser sur un bénéfice de 15 000 dollars (14 130 euros). Des petits malins, on vous dit…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.