premium 1
premium 1
actu_31183_vignette_alaune

Dormir plus pour gagner plus

Le 12 avr. 2016

Aux Etats-Unis, une entreprise propose à ses salariés de porter un bracelet FitBit pour vérifier la durée de leur nuit. Si ceux-ci dorment suffisamment, ils obtiennent une prime. Un pas de plus vers le contrôle connecté des salariés.

Les employés font tourner une entreprise. Mais qu’est-ce qui fait tourner les employés ? Le sommeil. Pour être efficace au travail, il est important de dormir suffisamment. Mais est-ce essentiel au point que le parton s’en mêle ? Le dirigeant de la compagnie d’assurance Aetna a mis en place un programme de promotion du sommeil, conçu avec des chercheurs de l’Université Duke. Si les employés prouvent, à l’aide de FitBit, qu’ils dorment au moins 7h lors de 20 nuits consécutives, une prime pouvant monter jusqu’à 500 dollars par an leur est accordée.

Le président de l’entreprise en question, Mark Bertolini, se félicité de ce programme.  « Si [les employés] peuvent prouver qu’ils ont 20 nuits de sommeil de sept heures ou plus à la suite, nous leur donnerons 25 dollars par nuit, jusqu’à 500 dollars par an. Être présent sur le lieu de travail et prendre de meilleures décisions a beaucoup à voir avec nos principes de base de l’entreprise. Vous ne pouvez pas y être préparé si vous êtes à moitié endormi. »

Au point de ramener son travail et son patron dans son lit ? En acceptant de se plier a l’envahissement d’objets connectés et donc à la surveillance de son mode de vie, le salarié peut certes gagner de l’argent mais y perdra certainement davantage en liberté.

Des mises en place qui poussent les autorités compétentes à agir. Pour exemple, la CNIL Néerlandaise a interdit aux entreprises d’utiliser ces objets de contrôle connectés même avec le consentement du salarié.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.