premium 1
premium 1
homme tient une tablette dans un champ de verdure
© baranozdemir via Getty Images

6 projets inspirants pour (vraiment) changer le monde

Le 14 févr. 2019

L’année 2019 sera celle du « Tech for good ». Comment y voir clair parmi la myriade de projets réunis sous ce label ? Nous avons sélectionné six projets  inspirants qui ont fait du « for good » leur raison d’être.

THE OCEAN CLEAN UP

Un bateau bardé de nouvelles technologies peut-il à lui seul nettoyer l’intégralité du plastique qui pollue les océans ? C’est l’ambition du projet The Ocean CleanUp, qui doit réduire de moitié la quantité de plastique dans l’océan pacifique d’ici 5 ans. Imaginé par l’ingénieur et entrepreneur néerlandais Boyan Slat en 2013, le bateau a finalement déployé son immense nacelle au large de San Francisco en octobre 2018. La mission du navire consiste pour le moment à récolter un maximum de données sur le « 7ème continent de plastique », cette immense étendue de déchets localisée dans le Pacifique. L’ambition à terme étant de capturer les déchets grâce à la nacelle connectée conçue tout spécialement pour le navire.

www.theoceancleanup.com

POWER LEDGER

Cette start-up australienne a de grandes ambitions : révolutionner le secteur de l’énergie en permettant aux particuliers qui produisent de l’énergie de la revendre à d’autres particuliers, sans passer par un fournisseur « classique » pour jouer le rôle d’intermédiaire. Comment ? En favorisant les échanges grâce à une cryptomonnaie basée sur la chaîne de blocs : le POWR. On parle alors de « smart grid ». Ce système est déjà en cours d’expérimentation dans une centaine d’immeubles équipés de panneaux solaires.

www.powerledger.io

NOMADE DES MERS

Corentin de Chatelperron est un aventurier des temps modernes. À bord de son bateau, le Nomade des Mers, il a entrepris un tour du monde de trois ans. Son objectif ? Découvrir et répertorier les « low techs », ces systèmes simples et accessibles qui offrent des solutions durables, sans technologie complexe. Les low techs permettent de répondre aux besoins de base comme l’accès à l’eau, à l’énergie ou à l’alimentation en favorisant l’autonomie. Elles sont également des solutions locales et responsables. Pour répertorier ces trouvailles, son équipe et lui ont également créé une plateforme collaborative en ligne, le Low Tech Lab.

lowtechlab.org/wiki/Nomade_des_mers

DIGITAL FOR THE PLANET

Le digital est l’un des secteurs qui émet le plus de carbone. Il se pourrait même que ce secteur pollue autant que l’aviation en 2019, nous alarme un récent rapport du WWF. Dès lors, repenser ses usages numériques pour les rendre plus responsables devient essentiel. C’est le pari de la start-up Digital For The Planet, qui informe et acculture les entreprises au Green IT, le numérique écolo. Au programme, sensibilisation (une recherche sur google équivaut à des milliers de kilomètres de câbles à parcourir) et formation (sur la manière d’utiliser des moteurs de recherche alternatifs, ou d’éviter de stocker des données trop encombrantes). La start-up vient d’ailleurs de lancer Plana, le premier assistant vocal qui guide les usagers pour un usage responsable de leur téléphone. Côté entreprises l’alliance Green IT, dont fait partie CGI, réunit des entreprises soucieuses de réduire l’impact énergétique de leur activité numérique.

digitalfortheplanet.com

LOOP FRANCE

Des produits de grande consommation vendus dans des emballages en verre, qui seront par la suite récupérés et consignés. C’est le pari « zéro déchet » d’un supermarché en ligne d’un genre nouveau : Loop. Cette initiative arrive à point nommé. Surtout lorsque l’on sait qu’en France, 324,5 millions de tonnes de déchets sont produites chaque année (Ademe). En rétablissant le système de la consigne (déjà en vigueur dans d’autres pays européens comme l’Allemagne ou la Suède), Loop fait le pari d'inciter les ménages à limiter drastiquement leur production de déchets. Une initiative déjà soutenue par l’enseigne Carrefour, ainsi que par de grandes marques (Coca-Cola, Evian, Ariel…)

maboutiqueloop.fr

LA HANDITECH

Mettre l’innovation technologique au service des personnes en situation de handicap, ou en perte d’autonomie. Telle est la feuille de route de l’association La Handitech, dont le lancement s’est fait lors du dernier salon VivaTech. Fondée par la plateforme d’insertion professionnelle JobinLive en association avec CGI, l’association permettra d’accélérer les projets à fort impact qui misent sur l’inclusion en entreprise. « Au-delà de l’aspect humain, je suis convaincu qu’une politique de diversité et d’inclusion constitue un facteur de performance pour l’entreprise », explique Laurent Gerin, Vice-président Senior Grand-Sud, Italie et Espagne de CGI. Une déclaration qui résonne avec l’ambition affichée par le gouvernement qui a fait de la politique d’inclusion professionnelle l’un des axes majeurs du quinquennat.

www.lahanditech.fr

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.