Et si les entreprises tradi innovaient et accéléraient grâce aux ICC ?

Et si les entreprises tradi innovaient et accéléraient grâce aux ICC ?

© Getty Images

Ici comme ailleurs, l'arbre ne doit pas cacher la forêt. Car si toutes les entreprises ont fait un bond technologique et psychologique énorme à la faveur du Covid, cela n'a pas été par génération spontanée. Sur le temps long, ce sont bien les Industries Culturelles et Créatives (ICC) à qui on doit ce changement profond. Explications.

Aussi anachronique que cela puisse paraître et à la différence des pays anglo-saxons, pour qui « entertainment is business », en France, les Industries Culturelles et Créatives (ICC) sont encore trop souvent sous-estimées et/ou considérées comme « peu sérieuses » par les industries plus traditionnelles. Un préjugé qui a la vie dure dans un pays où, paradoxalement, la culture est portée au pinacle...

C'est précisément pour mettre fin une bonne fois pour toutes à cette opposition illusoire entre création artistique et business que Plaine Images – plus gros hub d'ICC en France (150 entreprises, 50 incubés, à Roubaix/Tourcoing) – a décidé dès 2019 de lancer son premier festival professionnel : PIX.

Avec pour inspirations le SXSW, le C2 ou encore Laval Virtual, la version nordiste s'est finalement tenue du 6 au 8 avril 2022 au cœur de la métropole lilloise. Un vrai festival, avec pour slogan et pour ambition : « Rencontres x Business x Émotions » . Car, comme le rappelle son directeur Emmanuel Delamarre : « Dans nos métiers, on est sérieux, mais on ne se prend pas toujours au sérieux » . À titre d'exemple, le métavers était bien sûr représenté, mais « rephysicalisé » (sic) avec des plages, des balançoires, etc ; où les participants pouvaient se retrouver pour échanger. Soit tous les marqueurs de cet univers, mais transposés IRL. Un véritable succès puisque PIX a rassemblé 1 600 participants, 124 entreprises et 62 speakers sur 3 jours.

Le retour d'expérience vaut mieux qu'un long discours

Comme l'enjeu de cette première édition était principalement pédagogique, savoir qui faire intervenir pour démontrer l'influence des ICC sur le reste de l'économie plus traditionnelle était clef. Parmi les intervenants les plus pertinents dans cette optique : Marc Pinel (Renault), Christelle Curcio (SNJV et NoCode Maker), Caroline Baldeyrou (Arte), Damien Giard (Groupe Bayard), ou encore Peter Quiguer (Groupe Lesaffre). Chacun d'entre eux a partagé son expérience, avec un même constat pour tous : oui, l’innovation et la créativité s’appliquent à toutes les industries et accélèrent leur transformation.

Chez Renault, Marc Pinel – Chief Designer depuis 2009 – a démontré à partir de l'exemple de la nouvelle Mégane qu'en travaillant au corps la question des usages, des problématiques utilisateurs et de l'user experience, le département Advance Design du Groupe Renault participe aujourd’hui pleinement à penser le véhicule de demain et à anticiper les futures attentes des consommateurs.

Chez Bayard, Damien Giard – Directeur Numérique Jeunesse – a décrypté la stratégie multimédia du groupe dans un contexte de forte concurrence des plateformes. Voici deux exemples de réussites :

  • SamSam, d'abord quelques vignettes, puis après retour lecteurs, des BD plus conséquentes, une série animée et même un jeu vidéo, toujours avec l'accompagnement des parents et une haute conception de leur mission d'éducation.
  • La Boîte à Histoires, développé en partenariat avec Radio France, format interactif et hybride fortement plébiscité.

Tous deux prouvent qu'on peut être une maison d'édition centenaire et ne pas craindre l'innovation et la technologie, bien au contraire !

Dernier cas d'une industrie des plus traditionnelles qui a su s'inspirer intelligemment des technologies développées par les ICC pour innover et progresser dans son secteur : le groupe nordiste Lesaffre, spécialiste mondial de la levure et de la fermentation.

Peter Quiguer – coordinateur digital du groupe – souligne d'ailleurs que, plus qu'une inspiration, une fois qu'on a identifié les bons partenaires, il s'agit plus de co-création. Le groupe a ainsi travaillé avec Better Call Dave sur l'élaboration d'un outil de machine learning, avec Holusion pour de la modélisation 3D de certains des produits ou encore avec une spécialiste (Célia Hodent) pour une conférence sur la méthodologie UX. Comme il le dit lui-même : « C'est très riche, ça touche à toute activité chez nous et c'est ce qui nous permet à présent de proposer quelque chose de véritablement innovant à l'ensemble du groupe. »

L'innovation, un état d'esprit plus qu'une itération

Plus largement, tous ces témoignages d'intervenants de grandes entreprises montrent bien une chose, c'est que l'innovation sous toutes ses formes prend très largement sa source dans les ICC et que les entreprises les plus performantes et en phase avec les enjeux d'avenir sont celles qui l'ont intégrée.

Pour autant, ces innovations ne sont-elles que purement technologiques ou les entreprises peuvent-elles également s'inspirer des usages, du mindset des ICC pour se transformer ?

Pour Emmanuel Delamarre, cela ne fait aucun doute : « Le monde de l'audiovisuel, quasiment depuis toujours, travaille en production selon une méthode d'agrégation de talents, de compétences. Ce n'est pas forcément la panacée ou adaptable à chaque entreprise, mais ne serait-ce que s'intéresser à d'autres manières de penser et de travailler est déjà une bonne démarche. Comme je le dis toujours : ce n'est pas en améliorant la bougie qu'on a créé l'ampoule ! On a donc vraiment intérêt à aller voir dans des secteurs d'activité très différents des nôtres car c'est là qu'on va créer de l'innovation » . En d'autres termes, l'innovation itérative a des limites. Et de plus en plus.

Et Emmanuel Delamarre de conclure : « C'est vraiment la question du mindset. La France est un grand pays d'ingénieurs, qui doit se nourrir de cette agilité, de cette capacité à douter qui est propre aux artistes. Notre rôle c'est de faire dialoguer ces deux mondes et de les accompagner au mieux ».


Pour retrouver tous les replays de PIX 2022, rendez-vous sur la chaîne YouTube dédiée.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.