habillage
actu_23193_vignette

Médiamétrie Google : juge et partie

Le 10 oct. 2014

Matthieu de Lesseux, co-Président de DDB Paris, revient sur l'annonce de l'association entre Médiamétrie et Google et plus particulièrement sur le lancement du panel single source multi-écrans.

J’utilise et apprécie Google depuis bien longtemps. Google, Gmail, YouTube, Google Maps, Chrome, Androïd font partie de mon quotidien et c’est une des rares marques dont j’aurais du mal à me passer.

Google fait aussi parti de mon métier en jouant un rôle essentiel dans notre industrie. Nous en avons besoin pour faire vivre nos sites Internet et mobiles, pour communiquer sur nos marques et développer leur chiffre d’affaires. De même, pour générer de la préférence de marque, pour recruter et mieux cibler nos contacts, bref pour faire notre métier toujours plus efficacement.

Mais récemment, Google a passé la ligne jaune. Comme si sa position dominante sur le marché lui permettait de tout faire, sans recul, sans contrôle. De quoi s’agit-il ?

La mesure d’efficacité unifiée et multi support, TV + tablettes + mobile est indispensable à notre profession. Elle permet de comprendre l’efficacité de nos actions de communication et surtout les optimiser. Médiamétrie a donc décidé de s’emparer du sujet et de nous proposer une solution. C’est ce que nous attendions tous avec grande impatience.

Mais là où je suis bien mal à l’aise c’est que Médiamétrie a décidé de s’associer à Google pour monter ce nouveau panel.

Google est leader en vente d’espace digital, leader en audience sur le digital, leader en redistribution de trafic vers ses partenaires, clients et éditeurs… Forte de cette position il deviendrait, en plus, un acteur déterminant de la mesure d’audience et de la performance publicitaire tous medias confondus.

C’est la première fois que nous vivons cette situation de marché. C’est la première fois qu’une « hyper puissance » du marché se retrouve autant juge et partie.

Pour asseoir notre légitimité et progresser, il est fondamental de développer un tel système de mesure de la performance. Nous souhaitons disposer d’un outil simple, efficace, fiable, mais surtout indépendant.

Je crains qu’avec cet accord Médiamétrie/Google nous n’allions pas dans la bonne direction.

 

 

Matthieu de Lesseux

L'ADN - Le 10 oct. 2014
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.