habillage
premium1
Un chevalier en train de se battre contre un dragon
© fotokostic via Getty Images

Engager à l’aube d’une nouvelle ère, les leçons de Game of Thrones

La Netscouade
Le 20 juin 2019

La vision de l’engagement dans Game of Thrones est plus que radicale : ceux qui ne choisissent pas la bonne cause ont tendance à être rapidement brûlés ou décapités. Pourtant, la dernière saison a beaucoup à nous apprendre.

Par Nicolas Soussan, Directeur associé de La Netscouade (Groupe Open).

*Attention, contient beaucoup de spoilers sur la saison 8 de Game of Thrones

Game of Thrones ou la force du collectif

Il y a d’abord le rôle essentiel de l’engagement, du choix d’une cause dépassant l’intérêt personnel ou marchand, de l’avenir que l’on veut construire. Pour la première fois dans Game of Thrones, le choix du souverain de Westeros ne se fait ainsi ni sur sa force, ni sur le volume de ses troupes, ni sur sa capacité à trucider ses concurrents. Mais sur son humilité et son sens de l’intérêt général.

Dans le cas de Bran, on peut littéralement parler d’un souverain visionnaire.

Le dernier épisode dessine ainsi un nouveau style de gouvernement, fondé sur le collectif. Les sages se rient certes encore de l’idée de démocratie, mais la disparition du trône emblématique préfigure la transition vers un nouveau système. Là où Daenerys est encore dans un pouvoir vertical (ce qui se traduit visuellement par le discours aux forces armées, depuis les marches de Kingslanding), Bran instaure ainsi un processus horizontal, collégial. Sa seule scène de roi le montre, non pas s’adressant aux foules (ça aurait pourtant été plus satisfaisant d’un point de vue narratif), mais participant à une réunion, écoutant ses conseillers, acceptant leur désorganisation temporaire dans un esprit très start-up.

Il faut miser sur le collectif, donc – un collectif qui s’appuie sur l’intelligence particulière de chacun, exploitée au mieux de ses capacités. On le voit notamment dans l’épisode 3 : les clans jusqu’ici ennemis s’allient pour faire face au vrai danger, celui des marcheurs blancs. S’ils triomphent, c’est qu’ils recourent à un ensemble d’atouts et talents individuels, pour les inscrire dans un plan de bataille total : Mélisandre fournit le feu et le courage, Daenerys ses dragons, Arya son Aiguille…

Construire la confiance dans la durée

Mais surtout – et c’est là que la série Game of Thrones rejoint ce en quoi on croit profondément, à la Netscouade : elle dit à quel point la confiance est l’ingrédient indispensable à ceux qui veulent convaincre. Daenerys acquiert petit à petit celle des Dothrakis, c’est ce qui permet son ascension fulgurante dans la série. Mais elle se heurte aussi perpétuellement à la défiance de Westeros… Ce qui la condamne, dès le début de cette saison, à perdre.

Et pour cause : cette confiance ne peut se construire que dans la durée. C’est par ce prisme – sinon par le prisme narratif – que Bran devient le candidat idéal, à la fois dépositaire de la mémoire des six royaumes et prophète-bâtisseur de son avenir. Bien pratique, à cet égard, le troisième œil !

Comme Westeros, nous écrivons, à la Netscouade, une nouvelle page de notre histoire. Nouvelle équipe de direction, nouvelle identité, nouveau credo : celui de l’engagement durable. Et toujours cet esprit d’aventure dont Game of Thrones dit l’importance – celui d’Arya, qui plutôt que de se marier ira explorer ces territoires encore inconnus des géographes… On n’en saura pas plus de ses péripéties, mais promis, on vous racontera les nôtres. La suite au prochain épisode.

 


À propos de l'auteur

La Netscouade est une agence digitale de communication corporate créée en 2007. Plus qu'une marque, La Netscouade est une marque de fabrique ; nos clients, institutions, entreprises privées, médias, ONG viennent chercher chez nous une manière de faire, une capacité à imaginer des dispositifs à valeur pédagogique et créative, une propension à mixer cultures et talents dans un esprit « laboratoire d’idées ». Notre crédo est l’engagement durable : nous aidons quotidiennement nos clients à créer les conditions de la confiance, pour que leurs publics s’investissent à leurs côtés.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.