premium 1
premium1
Une maman accompagnant ses enfants à l'école

Vous devez emmener votre enfant à l'école ? Votre employeur s'en fout !

L'ADN
Le 10 sept. 2018

La majorité des Français et Françaises qui travaillent n'accompagnent pas leurs enfants à l'école le jour de la rentrée. Il faut dire que la plupart des entreprises ne prennent aucune mesure en ce sens.

Comment les Français et Françaises concilient leur travail et la rentrée des classes de leurs enfant ? Qapa.fr, agence d'intérim online, s'est penchée sur le sujet. Résultat : pas toujours facile de combiner vie de famille et vie professionnelles !

La plupart des Français n'accompagnent pas leurs enfants à l'école

Seules 39% des personnes interrogées accompagnent leurs enfants le jour de la rentrée. Un score gonflé principalement - encore - par les femmes : 45% d'entre elles déclarent prendre des mesures pour cette journée un peu spéciale, contre 34% d'hommes. 

Les hommes préfèrent être en retard, les femmes poser une demi-journée

Parmi celles et ceux qui accompagnent leurs enfants pour la rentrée, 42% admettent arriver en retard au travail (39% de femmes / 45% d'hommes), 28% prendre une demi-journée (33% de femmes / 23% d'hommes). Très peu prennent une journée de congés (9%), ceux qui prennent une journée complète privilégiant le RTT (21%).

Pas un sujet pour les employeurs

Plus de 75% des répondants déclarent qu'aucune disposition n'est prise par leur entreprise pour optimiser la rentrée des classes. Le résultat ? Un grand freestyle ! 68% des personnes interrogées estiment ainsi qu'il est admis d'arriver en retard le jour de la rentrée des classes... Même si les hommes ne sont que 43% à en parler à leur employeur (contre 64% des femmes). 

Les femmes plus concernées que les hommes

Les résultats de l'étude tendent à montrer que les femmes se sentent encore plus concernées que les hommes sur le sujet. Le mythe de la mère de famille en charge de la scolarité n'a pas totalement disparu. Et le fait que les entreprises ne prennent aucune disposition à cet égard appuient la tendance : dans de nombreux cas, les femmes mettent entre parenthèses leur vie professionnelle pour gérer les événements de la vie de famille

 


Méthodologie :

Sondage réalisé entre le 3 au 6 septembre 2018 auprès de 4,5 millions de candidats sur Qapa.fr. Parmi ces candidats, 50% d'entre eux sont des non-cadres et 50% sont des cadres. Profils : 51% de femmes et 49% d'hommes. Les chiffres et statistiques représentent un état des lieux de l'emploi en France. Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives.

Crédit photo d'illustration : Getty Images

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.