bar énergétique

Brainhacking : des barres énergétiques pour rebooster votre QI

Le 6 déc. 2017

Vous avez un petit coup de mou au bureau ? Les IQ Bars, petites barres nutritionnelles en campagne sur Kickstarter, sont là pour optimiser les performances de votre cerveau.

« Nous ne pouvons pas vous promettre que les Bars IQ feront de vous Einstein, mais nous pouvons vous garantir que vous les adorerez. », telle est la promesse d’IQ Bar, startup en pleine campagne de financement participatif sur Kickstarter. Son objectif, inverser la vapeur sur le terrain des régimes et des remèdes énergétiques miracles en vous proposant des ingrédients 100% naturels et éprouvés scientifiquement.  

iq bar énergétique

Composées d’un mélange de cinq ingrédients essentiels à la stimulation du cerveau (fibres, triglycérides, omégas 3, flavonoïdes et vitamine E), les IQ Bars inversent les procédés nutritionnels de la barre énergétique classique en misant sur des ingrédients à forte teneur en graisses saines et à faible teneur en glucides complexes (comme les féculents). Résultat : « moins de sucre dans le sang et plus d’énergie mentale » selon Will Nitze, fondateur de la marque.

Selon lui, plusieurs études (compilées sur le site web du produit) démontrent que ces composés fournissaient de nombreux bénéfices individualisés en termes de concentration, d’énergie mentale, de mémoire mais aussi de stabilité de l’humeur.

propriétés cerveau

C’est en étudiant la psychologie à Harvard que Will Nitze commence à s’intéresser au cerveau. En entrant sur le marché du travail, il éprouve de plus en plus de difficultés à se concentrer : « La fatigue mentale et le manque de clarté étaient devenus des luttes quotidiennes. À la recherche d'une solution rapide et facile, je me suis tourné vers des snacks sucrés et des boissons contenant de la caféine. Cela n'a fait qu'aggraver les choses - ajoutant des collisions énergétiques à ma liste de problèmes cognitifs. », explique-t-il sur Kickstarter.
IQ BAR: Delicious Brain Food
C’est finalement en modifiant ses habitudes alimentaires qu’il remarque un impact sur son acuité et sa santé mentale. « Alors que beaucoup approchent le principe de "brainhacking" avec des pilules et des stimulants, nous le faisons avec de vrais aliments. », explique-t-il plus loin.
Dans la Silicon Valley, on pratique depuis quelques années le « fasting », une technique adoptée par de nombreux dirigeants-tes d’entreprise qui consiste à se plier à de longues périodes de jeûne pour augmenter ses performances intellectuelles. Brainhacking, biohacking… Le projet s’inscrit dans une dynamique de reprise de contrôle de soi, alors même que nous prenons de plus en plus conscience des problèmes des rythmes effrénés auxquels nous nous soumettons !
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.