premium 1
premium1
micro algues ikea

IKEA veut sauver le monde avec des algues

Le 19 sept. 2017

Stopper le réchauffement climatique, la famine, et la déforestation avec des micro-algues. Rien que ça ! Le futur est green, et IKEA nous en fait la démo.

SPACE10, le laboratoire d’innovation d’IKEA, a pour objectif d’améliorer le quotidien des gens de façon durable à travers le design et l’exploration de nouveaux modes de vie.
En ce sens, la marque a tenté de répondre à la question à 100 000 dollars : comment transformer nos systèmes de production et de distribution agroalimentaires de façon à produire les aliments à proximité du lieu de consommation, et ainsi réduire les transports, le gaspillage, et l’impact sur l’environnement ?

La réponse pourrait bien résider dans les micro-algues. Hyper protéinées – deux fois plus que la viande – vitaminées et minéralisées – 50 fois plus de fer que les épinards -, elles constituent de supers aliments encore trop peu exploités.

A ses propriétés alimentaires viennent s’ajouter d’autres arguments, qui en font la culture sur laquelle miser dans le futur : grâce à la photosynthèse, les micro-algues utilisent la lumière du soleil pour transformer le dioxyde de carbone en énergie, rejetant en prime de l’oxygène.

Par ailleurs, les micro-algues font partie des organismes les plus rapides à se développer, certaines espèces pouvant doubler de volume en seulement six heures.

Pour ceux qui se poseraient la question, leur culture ne nécessite pas de grands espaces cultivables : elles peuvent se développer dans une eau non-potable ou un sol non-arable… le tout, sans beaucoup d’effets de serre, pour une utilisation dans l’alimentation des Hommes comme des animaux.

Comme si ça n’était pas suffisant, certains scientifiques s’accordent à dire que plusieurs espèces de micro-algues, comme la spiruline, peuvent aider à réduire les inflammations et les maladies cardiaques, les cancers buccaux et les fibroses du foie.

 

Oui, mais.

Mais le problème, c’est que ce type de solutions manque cruellement de notoriété auprès du grand public, qui peine à en voir les applications concrètes. Les équipes de SPACE10 ont investi un festival d’art à Copenhague, CHART, pour tenter d’y remédier. En présentant une structure sphérique capable de produire 450 litres de micro-organismes pendant les 3 jours que durait l’événement, elles ont ainsi pu proposer aux passants les réalisations culinaires à base de micro-algues du chef Simon Perez.

The Algae Dome
L’objectif : donner un avant-goût de la superfood du futur au plus grand nombre. En attendant que les scientifiques ne parviennent à élaborer des structures à moindre coût.. !
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Sacré culot Ikéa ! Détruire des forêts entières pour mettre des arbres à développement rapide et se porter comme sauveur de l'humanité. Branleurs ! Revois d'abord ta politique environnementale

  • Sacré culot Ikéa ! Détruire des forêts entières pour mettre des arbres à développement rapide et se porter comme sauveur de l'humanité. Branleurs ! Revois d'abord ta politique environnementale