habillage
premium1
Codeurs bar bière travail
© Annie Spratt via Unsplash

Qualité de vie au travail : où en sommes-nous ?

Malakoff Humanis
Le 14 févr. 2020

Pratiques managériales, conditions de travail ou encore santé des employés : le monde du travail est en mutation. Au cœur des changements : la qualité de vie. Zoom sur ce qui change vraiment.

A l’heure où une majorité de salariés trouve du sens à leur travail, nombreux saluent la force du collectif et l’efficacité des dispositifs mis en œuvre par les entreprises qui s’investissent de plus en plus de ces sujets. Mais des progrès restent encore à accomplir.

Les entreprises plus engagées

Aujourd’hui, selon le baromètre de la qualité de vie au travail de Malakoff Humanis, les entreprises répondent de plus en plus à la quête de sens des salariés. Ils sont d’ailleurs 65% à considérer que leur entreprise les aide à développer leurs compétences professionnelles et 56% estiment que leur entreprise s’occupe de leur bien-être (un chiffre en hausse de 3 points par rapport à 2018).

Mais le bien-être se joue également en collectif. Cette force est, pour les salariés, le premier déterminant de la qualité de vie au travail. 81% estiment qu’il y a une bonne entente au sein de leur entreprise (un chiffre jamais atteint depuis 10 ans, en hausse de 4 points par rapport à 2018). 87 % se sentent bien intégrés dans leur entreprise (+2 points vs 2018). 

Un contexte de transformation

46% des salariés estiment que leur rythme de travail s’est accéléré au cours des 12 derniers mois et 30% des salariés considèrent que l’activité de leur entreprise s’est accélérée. Cette accélération du rythme de travail s’accompagne d’une hausse de la fatigue physique : 54% des salariés déclarent se sentir épuisés par leur travail.

Cette fatigue est majoritairement psychologique : 70% des salariés déclarent que leur travail est nerveusement fatigant. Pourquoi ? Cette perception est liée notamment à la nécessité de devoir se concentrer pendant de longues périodes ou de devoir travailler très vite ou très intensément.

De l’importance de la gestion des temps de vie

36% des salariés indiquent avoir des difficultés à concilier leur travail avec leurs autres engagements. Une tendance qui s’ancre de manière très importante chez les jeunes : 41% pour les moins de 30 ans. Sans oublier les cadres (43%) et les managers (46%) :

  • 32% des salariés (52% des cadres) consultent régulièrement leurs mails professionnels le soir ou le week-end (contre 30% en 2015, 47% pour les cadres).
  • 23% des salariés (38% pour les cadres) travaillent de plus en plus souvent chez eux en dehors de leurs horaires de travail.
  • 44% des salariés (57% des cadres) restent joignables pendant leurs congés.

Pour mieux gérer leurs temps, les salariés plébiscitent des horaires plus souples (47%), une réduction du temps de travail (31%), une meilleure adéquation des objectifs avec les ressources mises à leur disposition (26%), et le télétravail (25%).

Vers des salariés davantage acteurs de leur bien-être

L’étude montre que les salariés prennent davantage en main leur santé, notamment à travers une pratique plus régulière du sport : ils sont aujourd’hui 21% à pratiquer quotidiennement une discipline sportive. D’autres, préfèrent rejoindre le travail à vélo (7%) ou à pieds (16%).

De plus, le sport est un très bon moyen pour gérer le stress. 52% des salariés privilégient cette méthode pour diminuer le leur. Aujourd’hui, près d’un salarié sur cinq est stressé au travail et envisage en plus de pratiquer la méditation, le yoga ou la sophrologie.

S’appuyant sur les programmes d’accompagnement mis en œuvre par les entreprises et sur leurs ressources personnelles – une volonté de bien agir pour leur santé (74%), le soutien de leurs proches (40 %) ou de leurs collègues (34%) et la recherche d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et personnelle (35%) –, les salariés font preuve d’une forte capacité d’adaptation face aux changements (92%). Ils comprennent qu’ils sont nécessaires (76%) et adhèrent aux orientations choisies par leur entreprise (67%)

Malakoff Humanis - Le 14 févr. 2020
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.